translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

31/01/2008

Les chakras de la terre


             Les chakras de la terre:
Comme dans le corps humain, nous pouvons reconnaître des centres d’énergies (chakras) qui évoluent avec l’évolution de l’homme et de la planète dans l’univers. Ils sont le reflet intelligent de la Vie Planétaire.

Nous pouvons localiser :
1. Le coccyx (coccyx) près du Lac Victoria en Afrique, près des origines de l'espèce humaine.


2. Le sacrum ou centre du feu autour de la mer de Banda, centre du feu de la terre
3. Le plexus autour du plateau d’Iran-Irak, centre senti-mentale de la terre
4. Le Cœur (en formation) autour de la Mer Méditerranée, en initiation pour l'homme selon la réalisation de la conscience planétaire et son amour pour "l'ensemble" de laVie.
La base où la volonté du coeur(= harmonie) se trouve à Jérusalem où est donné le message de de l'amour. L'énergie sacrée du coeur se diffuse par Chypre, et son intelligence active de nature pacifique par Crète. L'essence de l'amour inconditionnel du cœur se trouve en Toscane (Siena), avec Rome comme centre de réorientation spirituel-religieux mondial. L'énergie de révélation(l'incarnation du verbe)l du coeur se diffuse autour du lieu "Croix de La Victoire (ou gloire)" au Sud de la France (Roussillon) . Le centre de rassemblement des différentes forces spirituelles dans l'unité du coeur se trouve à Estella, croisement sur le chemin de Compostelle.La région de l'intégration pratique de l'énergie du coeur est formée par le Pays Basque, avecIrun et Santander comme lieux principales.

5. La gorge autour du Mexique-Panama. Ce centre énergétique double est en transformation et reflète la dualité de l'expression de l'homme entre esprit et matière.

6. Le centre mineur (alta minor) de la tête autour du Lac Titicaca (en formation) diffusant les énergie cosmique de synthèse en éveil dans l'humanité.


7.
Le centre coronal(près de l ‘Antarctique) en déplacement par le changement magnétique de la terre.


En connaissant ces centres nous pouvons par le travail d'harmonisation, surtout en groupe, effectuer une influence positive sur ces centres et les régions y connectées. Actuellement c'est surtout le plexus de la terre qui demande l'attention, étant le reflet de la plupart des tensions et problèmes dans le monde.

Lettre aux responsables de l'humanité

La civilisation actuelle est en crise. Sans tomber dans un pessimisme paralysant, qui ne se rend compte de l’enjeu des problèmes gigantesques que l’humanité est en train de créer ? En effet, l’humanité est entrée dans le premier combat eschatologique. Seulement une conscience plus élevée peut voir les problèmes et les défis de l’humanité dans un contexte plus juste pour les résoudre. La raison fondamentale de cette crise est la conscience exclusive de l’homme. Elle est basée sur une façon de penser qui sépare le monde matériel du monde spirituel. Ainsi, la cohérence sociale se perd de plus en plus puisque la tendance générale est de favoriser avant tout ceux qui contribuent à la production de l’économie financière. Ceci met les pouvoirs des démocraties actuelles sérieusement en question puisque leurs responsables ne font guère plus qu’accentuer les tendancess, souvent aveugles, de la masse qui domine. Les lois de ce système de clivages ne créent pas seulement une masse grandissante de marginaux et d’exclus, mais ses exigences sont devenues une menace directe pour la survie de larges parties de la Vie sur la terre et de l’espèce humaine lui-même.

De l’autre côté les responsables spirituels et religieux traditionnels, malgré quelques nouvelles idées, restent encore trop prisonniers de leur conservatisme, de leurs méthodes traditionnelles et de leurs interprétations dogmatiques. En plus, la nouvelle spiritualité se présente souvent comme une spiritualité dans l’air par manque d’un sens réel et de pratiques. Ou encore, elle devient l’objet de manipulations et de consommation banale. Qui des nouveaux maîtres spirituels actuels sont dépourvus de dualité dans ces concepts et méthodes ? Malgré les efforts très louables de leur travail, qui ne crée pas des dépendances, ne soit-il par le poids de son influence ou le monopole de sa position?

Le monde actuel c’est donc profondément polarisé. L’être humain se trouve de plus en plus en conflit entre bien et mal, entre esprit et matière, entre riches et pauvres, entre individu et collectivité. Chacun des pôles, séparés par des concepts mentaux souvent artificiels et fatalistes, lutte pour se défendre et pour tenter à dominer l’autre dans l’illusion de gagner au nom de la paix. Ces luttes sont en même temps pleines de confusions. La pensée de clivage ne voit pas que le mal peut être caché dans le bien comme le bien peut l’être dans le mal. Pourtant, dans l’ombre des conflits et entre ces clivages il y a une masse critique qui grandit et s’ouvre pour une vision plus globale et juste du monde. Elle n’arrive pas encore à se manifester clairement par manque d’intégration de nouvelles formes et la volonté d’exprimer l’unité entre les différents centres qui travaillent dans la nouvelle lumière.

Dans cette confusion l’attente d’un Sauveur Mondial, un nouveau Messie se fait ressentir. Beaucoup sont ceux attendent une solution miracle, « un Deus ex machina » pour transformer ce poids énorme qui pèse sur le monde.

Mais comment pourrait se présenter cette Instructeur du Monde ? Quelle peut être son message « nouvelle » et quelle solution portera-t-Il?

La réponse est liée à la question qui se pose pour nous tous: de quelle conscience supérieure nous avons besoin pour pouvoir faire face à l’énormité de nos problèmes, de caractère de plus en plus collectifs? Il s’agit donc d’un événement qui ne peut pas seulement agir sur le plan de la manifestation et de l’action personnelle. Le monde a besoin d’un alignement et d’une harmonisation progressifs de l’individu avec l’ensemble : les divers niveaux collectifs de l’humanité, de la terre et de l’univers tout entier. En plus, il faut des instruments adaptés aux différents niveaux d’éveil de conscience qui existent entre les êtres humains.

Toute attente provoque finalement une intervention portée par les énergies du temps. C’est l’économie de l’énergie dans l’univers, quelque soit son niveau. L’attente actuelle fait appel à l’énergie spirituelle de la lumière cosmique sur le plan le plus élevé. Cette énergie correspond à l’ouverture de notre partie de l’univers à la conscience divine, réalisée sur le plan cosmique. La descente de cette énergie est aidée par l’entrée des nouvelles énergies cosmiques des temps actuels par la situation particulière du système solaire actuellement dans la galaxie.

La conscience réalisée (ou conscience éveillée = Bouddha) est une transformation d’énergie libérée de la matière (énergie dense) en lumière, ou feu spirituelle. Elle a la tendance naturelle à se concentrer dans l’univers et à éclairer là où le monde de la matière est en manque de lumière ou de conscience pour évoluer. Comme les trous noirs, les vides spirituels attirent naturellement l’énergie de lumière. C’est la loi de la polarité de l’univers. La conscience évolue ainsi en parallèle avec les vides (relatifs) créés par l’évolution de l’univers et de son expansion à ses différents niveaux. (niveau intergalactique, galaxie locale, système Sirius, système solaire, système planétaire).

Une apparition soudaine et concentrée de ce feu cosmique du plan le plus élevé aurait comme effet une destruction massive à cause des vibrations inadaptées de notre monde de manifestation. Moïse disait que Dieu est un feu dévorant. Une telle apparition se prépare toujours par un processus d’accumulation plus ou moins caché et de conditions propices d’attraction et de répulsion. C’est comme l’approche d’un changement de saison. Il s’annonce, n’est pas toujours claire, mais évolue dans la logique du système de l’ensemble.

Cette énergie a commencé à descendre vers la terre depuis plusieurs dizaines d’années. Elle nous a fait basculer dans les temps modernes. Des changements physiques de la terre avec ses atmosphères, des révolutions, des guerres et différents crises font partie d’un processus de préparation et d’adaptation vers une conscience supérieure dont le monde a besoin pour survivre.

Depuis début 1945 l’entrée de cette « nouvelle » énergie dans nos dimensions est devenue décisive. Des intensifications se sont fait sentir depuis 1987-1989 pour s’élargir de plus en plus depuis 1997-2000. Depuis 2007-2008 nous entrons dans des accélérations finales du temps de l’obscurité (temps de Kali) qui attirent la naissance d’un monde nouveau.

Cette énergie de lumière a diminué les résistances mutuelles entre les différents niveaux des réalités subtiles en les traversant. Elle a commencé à ouvrir des portes voilées entre eux. Différentes entités spirituelles pouvaient ainsi se rapprocher de nous et se manifester d’une ou autre façon dans nos dimensions limitées (apparitions, messages de maîtres, guides, anges, archanges, hommes éclairés, scientifiques…).

Cette énergie stimule avant tout les esprits humains qui sont plus sensibles au besoin de changements. Ils ont canalisé cette énergie dans les limites de l’ouverture de leur conscience. Certains ont provoqué des conflits par manque de discernement. Ils ont pourtant accélérés l’ouverture de la conscience des autres. D’autres l’ont focalisé ou s’y sont identifié plus ou moins correctement. Quelques uns l’ont monopolisée en la recevant. Comme Jésus l’a prédit (Matthieu 24,26) le Christ pouvait faire son apparition sous différentes formes sans pour autant correspondre totalement à la manifestation attendue.

Il s’agit donc d’une Lumière de Conscience réalisée à différents niveaux et disponible à tous. En réalité, cette conscience s’instruit Soi-même en stimulant et éclairant le Monde à différents niveaux de réalisation en tant que Entité Universelle. Elle devient identifiable en s’approchant de notre réalité limitée. Nous pouvons l’identifier comme l’Esprit Divin, le Christ, le Bouddha de la Compassion, le grand Mahdi ou autre, pourtant nous pouvons facilement nous tromper sur le niveau de sa manifestation à cause des limites de la réalisation de notre propre conscience. En tout cas, le propre de l’esprit est d’aller là où il veut être accepté et là où on l’appelle. Au fur et à mesure que le sens de la réalisation et de l’approchement de Cet Esprit seront compris, sa Lumière se concrétise pour la conscience collective comme l’Esprit Identifiable par tous et en tous comme l’Instructeur du Monde. Cela va bien au-delà de tout conditionnement que l’homme pourrait se projeter à partir de ses convictions spirituelles.

La venue de l’Instructeur du Monde ne peut donc pas être comprise comme un simple retour du Christ dans une seule personne. Il s’agit d’abord d’un phénomène de prise de conscience collective, stimulée et canalisée par des personnes qui « dans l’Esprit de la Conscience Supérieure » travaillent avec « les énergies nouvelles » dans le Monde « au service du bien pour tous ». Ce sont des personnes qui se sont préparés pour ce travail. On peut les appeler les serviteurs du monde, les artisans de la paix ou les défenseurs ou avocats de l’Esprit de Vérité. Leur grande difficulté et initiation est de sortir de leurs propres conditions de sen sibilité ou de convictions et des limites d’organisation. Il s'agit d'un travail par, dans et avec le coeur pour pouvoir former le champ collectif et fraternel d’accueil pour la manifestation de cette conscience supérieure.

La focalisation de cette Lumière dans une seule personne se fait donc nécessairement dans l’esprit fraternel du temps à partir d’un partenariat collectif entre personnes qui sont réceptifs pour la même vision globale de la Grande Vie. La centralisation de cette lumière dans une seule personne physique (avocat ou Paraclet) évoque nécessairement d’être portée et reconnue par une conscience réalisée par l’esprit de groupe dans l’ensemble de l’humanité. La reconnaissance de cette focalisation ne peut progresser qu’avec la réalisation de cette conscience avec l'énergie du coeur. C'est l'énergie connectée avec l'âme au-delà des limites des formes pensées par le mental.

Par manque de réalisation de l’esprit de groupe cette focalisation risque de passer inaperçu ou être découvert avec du retard. Remarquons que jusque-là toute expérience de focalisation a échouée à cause justement de cette manque de réalisation de l'esprit de groupe. La raison est que ce n'est vraiment pas le but qu'il y ait un "star" spirituel qui se manifeste pour résoudre tous les problèmes de l'être humain, là où il doit apprendre à le "faire ensemble avec les autres".

En effet, le travail de l’Esprit Nouveau est un travail de réalisation du principe de la fraternité universelle. Celui qui travaille vraiment dans l’Esprit de l’Instructeur du Monde fera donc appel ni au poids de l’autorité de sa conscience, ni à la renommée qu’elle provoquerait au monde, ni à ses dons surnaturels. Il accepte par contre la descente de l’Esprit Universel fraternel en lui-même comme dans chacun en s’y alignant (s’adombrant) à travers les objectifs de son travail et l’expression de ses idées, paroles et actes. Il y donne une dimension adaptée en ouvrant son niveau de conscience à la conscience universelle.

Son travail ne peut pas avoir comme effet d’isoler l’Esprit Divin de l’esprit de l’homme, ni de Le monopoliser par et dans sa seule personne. Au contraire, son travail ne peut avoir pour but que le rapprochement de chaque homme avec la nature divine unique, innée dans chaque être humain. Cet instructeur éveillera donc l’instructeur dans chacun en indiquant les moyens qui créent l’Esprit de Vérité ou la Vision Juste. Le but n’est rien d’autre que chacun soit capable de répondre (être respons-able) d’une façon plus adéquate aux besoins de l’évo-lution harmonieuse de l’ensemble de la vie planétaire.

L’Esprit de l’Instructeur attendu est donc de toute évidence déjà présent puisqu’Il se manifeste à travers tous ceux qui en parlent et qui agissent dans son sens. Il ne fait pas appel aux vieilles méthodes limitatives qui évoquent des règles impérativement et restrictives à suivre ou qui créent des nouvelles dépendances. Il focalise le niveau de conscience de chacun et descend au niveau de « chacun » pour la libérer dans une vision sur l’ensemble. Le partenariat est la signification profonde de son travail de compassion.

La compassion est donc fondée sur un partenariat de valorisation de tout et de chacun à son juste niveau de relations avec l’ensemble. L’Esprit de Vérité est une expression de l’Amour inconditionnel. Il ne vient donc pas pour juger mais pour partager, transformer, élever, éclairer et unir. En effet, la vraie compassion ne signifie ni un rejet aveugle, ni une acceptation totale de ce qui n’est pas adapté. Le vrai sens de la compassion consiste dans le refus de ne pas valoriser toute possibilité, toute volonté et toute attitude qui aspire à la collaboration dans le service pour le bien de tous. Il s’agit donc de « positiver » pour « libérer». Il n’est pas important s’il s’agisse d’une attitude refoulée, cachée ou ouvertement exprimée.

La valorisation est l’essentiel de l’Esprit de Vérité: « valoriser est rendre transparent », « rendre transparent est unir » et « unir est réaliser la fraternité universelle ». Par la valorisation de chacun dans son service pour l’ensemble, des relations plus justes entre les hommes deviennent possibles. C’est la base de la fraternité. C’est aussi la réalisation de la vraie nature spirituelle dans l’homme. La fraternité trace le chemin de l’homme vers son principe Créateur ou Père. Il confirmera la fraternité de Dieu avec, par et dans l’homme.

Bien que l’Esprit de Vérité soit basé sur l’amour inconditionnel, il implique de faire une mise au point, là où c’est nécessaire, pour rendre transparent ce qui bloque ce partenariat dans l’union spirituelle. La transparence nécessite de révéler les besoins d’harmo-nisation des relations justes dans l’ensemble. Il sera nécessaire d’indiquer que certains attitudes et comportements ne font que maintenir les divisions et rendent toute collaboration, sinon impossible, au moins difficile. Ceci vaut pour tous les niveaux et expressions de la vie, des plus matérielles au plus spirituelles.

Le travail de l’instructeur du Monde est donc inévitablement basé sur le principe de l’unité dans la diversité. Ce travail est une recherche de synthèse entre les différences. Il permettra à l’humanité de créer, en respectant la diversité, une vision dynamique, toujours plus holistique. Il implique des méthodes de synthèse avec des valeurs universelles qui sont tournées vers la vie pratique. Il ne peut être autre qu’un travail de ré-conciliation entre matière et esprit, entre la conscience de l’homme concret (le fils) et son principe abstrait Créateur (Père) qui se réalise en tant qu’Esprit de Sagesse (Mère) ou énergie de lumière. C’est une réalisation par la reconnaissance de la multi-dimensionnalité de la Vie. Le fait qu’il y a beaucoup plus de femmes que d’hommes sensibles pour ce travail trouve sa raison que l’énergie de la Conscience Supérieure dépasse largement les limitations de la raison concrète, plutôt de nature masculine, dominant actuellement. Elle fait appel à l’intuition pure propre à l’amour inconditionnel, dénudée de nos conditionnements et plutôt une qualité féminine.

Il s’agit d’un travail de réconciliation entre les individus, de plus en plus polarisés et séparés de l’ensemble, et les collectivités, toujours dominées par les forces aveugles de la masse ou les forces des manipulations individuelles qui empêchent leur libération. C’est aussi un travail de réconciliation entre les divisions qui sont la cause des relations injustes entre les êtres humains, que ce soient des hommes ou des femmes. Les relations entre les hommes doivent être orientées vers le bien de l’ensemble au lieu du profit de quelques uns. Leur vraie nature échappe facilement à notre attention à cause de notre propre manque de vision

Les méthodes nouvelles seront basées sur :

- l’égalité des possibilités à partager dans la même espace planétaire, pour créer syntonie ;

- la liberté de coopérer en prenant le temps pour apprendre à aimer au-delà des concepts établis et des idées reçues, pour permettre la synchronie ;

- la fraternité universelle au-delà de toute dévalorisation par nos concepts de division basés sur les différences entre les races, les cultures, l’instruction, ou les religions, pour faciliter la synergie ;

- la solidarité dans la création des consensus qui permettent de créer de l’harmonie au-delà des conflits pour créer la vision globale propre à la synopsie ;

- la transparence dans les expressions humaines en alignant la vérité intérieure avec la vérité extérieure amenant à la symbiose ;

-l’amour inconditionnel pour la diversité et son unité sous-jacente qui est l’ expression de la synthèse ;

-la célébration de la vie par l’expression de la sagesse ou la synagogie.

Ces règles de base sont très simples. Elles incitent à l’action concrète. Elles demandent que chacun sorte du cadre stricte de sa propre entourage et organisation (et donc sectaire). Ce n’est qu’en travaillant « ensemble » que l’être humain peut trouver les solutions pour survivre et réaliser son potentiel spirituel.

Aucun homme politique, religieux, scientifique ou professionnel ne sera jamais capable de s’imposer pour créer la paix et l’harmonie dans le monde. Ce n’est possible que par la libre coopération de tous.

Texte rédigé dans le cadre du mouvement de la convergence de la conscience planétaire

« Pangeosis » : http://pangeosis.free.fr

H.a.t.ma.fr.De Wolf


Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques