translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

27/09/2013

Complément des réflexions sur le 15 août 2013 partie 3.3

L’instruction d’un nouvel  Ordre de Vérité.

Le propre de l’Esprit de Vérité est de se manifester par des actes créatifs, des paroles constructives et des idées positives et rénovatrices qui dépassent les simples critiques et jugements. Ils invitent à l’ouverture, l’interactivité et le dépassement des visions établies dans la perspective qu’une nouvelle conscience puisse voir le jour, une conscience de nature plus collective qui unit au-delà des divisions et différences.
L’éveil de cette conscience collective, comme entité d’harmonie interactive et de solidarité fraternelle vivante est une marche nécessaire pour entrer dans la Conscience Divine et l’interactivité de  son omniprésence. Dieu est plus que la somme des consciences d’individus. Cette nouvelle conscience d’harmonie dans le service  à l’ensemble est la volonté du plan divin pour les temps actuels : créer, grâce à la descente de l’Esprit de Vérité  une nouvelle alliance d’union fraternelle entre Dieu et l’homme christique, le divin en lui. La finalité est que chaque être humain soit capable de reconnaître son potentiel et soit libre de le mettre au service du plus grand bien de l’ensemble selon ses possibilités (calise, calix, ou le sens du graal). Cette alliance consiste en concret dans la connexion de notre cœur avec le royaume superlumineux de notre âme (que Jésus a symbolisé par le rocher) C’est la voie céleste comme expliqué déjà ailleurs.( http://pangeosis.free.fr/antask.html)
Ce plan a été prophétise par le Christ en Jésus. Il prévoyait que, selon les plans du Père, l’enfant divin qu’Il avait éveillé  dans l’être humain, devrait grandir le moment venu pour devenir adolescent divin.
Le besoin de cette nouvelle union et conscience interactives entre les différents niveaux de conscience et l’omniconscience divine se présente pour la terre comme le mouvement de la convergence de la conscience planétaire (Pangeosis, osmose spirituelle entre tous les continents de la terre en compensation de la dérive des continents). C’est la seule garantie de la survie sur terre, grâce à la création d’une paix durable en tant que reflet de la vérité ou de l’interactivité authentique, harmonieuse et solidaire de la vie sur terre.
La loi des relations justes : le pouvoir respectueux

04/09/2013

Complément des réflexions sur le 15 août 2013 partie 2.3

Notre voyage à Paris nous a aiguisé la question : dans quel monde vivons-nous ? 
Nous constatons que la  situation mondiale et la survie de l’être humain deviennent chaque jour plus critiques puisque il semble que nous ne pouvons pas prévoir clairement les conséquences de nos actes ni sur l’harmonie de l’ensemble de notre environnement, ni sur long terme. Le sérieux de la situation ne semble guère inquiéter en concret et est au moins largement sous-estimé. Cela nous donne l’impression de vivre dans un monde irréel, qui ne correspond pas à notre vérité intérieure.
Nous sommes encadrés par un monde de pensées, imposées par un ordre maintenu par une minorité de personnes. Cette ordre est accepté comme légitime et donc a l’étiquette de « véridique » du seul fait que ces personnes soient considérées comme des « élus », d’une ou autre façon.
Ces élus arrivent à maintenir apparemment la masse des gens dans l’ordre légitime par un comportement de convenances automatiques et d’évidences « sacrées », qu’on n’a pas le droit à mettre en question. D’ailleurs, combattre cet ordre établi n’a pas de sens puisqu’il repose sur le poids aveugle d’une masse relativement inconscient. C’est justement ce poids aveugle qui pousse à y échapper et à faire autrement puisque c’est la seule façon pacifique pour créer les nouvelles racines d’un ordre nouveau plus juste.
Pourquoi nous ne le voyons pas ?

Complément des réflexions sur le 15 août 2013 partie 1.3

Pendant la messe du 15 août à Notre Dame de Paris, il y avait  une lecture du livre de l’Apocalypse  de Saint Jean (11, 19a ; 12, 1-6a, 10ab). Elle nous avait inspiré plusieurs pensées et visions que nous avons commentées déjà et publiées sur le blog de Pangeosis. Il nous semblait qu’il fallait donner plus de commentaires, qui nous sont venus peu à peu sur la femme au désert  et l’enfant mâle (complément 1), suivi d’autres réflexions dans ce contexte (complément 2)
Note: le livre de l’Apocalypse a un caractère d’hologramme holographique. Il contient les codes du déroulement du plan divin à plusieurs niveaux, en éléments plus ou moins répétitifs, cycles et situations qui aboutissent finalement à sa réalisation.
Complément 1 :
1.1/Sur la femme qui s’enfuit dans le désert, c’est-à-dire l’Eglise et la signification de sa place pour ces temps-ci.
Selon les plans de Dieu, l’Eglise a un rôle avec un potentiel important pour l’avenir. Beaucoup pensent, du fait que l’Eglise s’est éloignée de la réalité humaine et son évolution qu’Elle soit dépassée. Des prophéties mal interprétées ont renforcé cette tendance. Cette menace est le dragon, évoqué dans le livre de l’Apocalypse et déjà mentionné dans un message précédant.
Essayons de nous laisser éclairer par la lumière de l’Esprit de Vérité.

24/08/2013

Dans la lumière du 15 août 2013

Voici des nouvelles de notre passage à Paris autour de la fête de l’Assomption du 15 août 2013, comme annoncé dans le message précédant.
La veille du 15 août au-dessus de la Seine, notre attention était attirée par l’image d’une cigogne, l’oiseau-annonceur dans le ciel. Il faisait penser à  une peinture à la maison, nous offerte par une amie. Cigogne vient de ce-oigne (ce qui s’unit, ce joint, coïncide) dans notre cas ce qui unit ciel et terre ou esprit et corps.  Comme déjà annoncé, le temps du monde superlumineux va à chaque instant de plus en plus coïncider avec le temps sous-lumineux de la terre.

Le 15 août, nous arrivions un peu après 8 heures du matin près de la cathédrale Notre Dame. Il n’y a encore que peu de monde. Nous allons donc prendre chacun un café au coin à côté, ce qui nous sera compté 11€8O (sans les toilettes payantes en plus)! Voilà, un exemple du monde sous  le joug des  ténèbres d’une exploitation matérialiste.
En peu de temps le parvis devant la cathédrale se remplissait. Nous décidions alors d’assister à la messe grégorienne de 9h et de ne pas attendre 11 heures. Une place, assez en avant, nous permettait de bien pouvoir assister à la célébration. Les gens y participaient avec une certaine ferveur, mais nous ne ressentions pas vraiment un esprit de joie, ni de réelle interactivité, mais plutôt un mécanisme d’habitudes, bien rodé. Nous entendions des paroles, pleines d’idées élevées, mais elles semblaient rester flotter dans l’air sans pouvoir descendre et atterrir dans les cœurs de chacun.
Après cette première messe, nous arrivions à avancer encore quelques rangées. Une dame avec un grand chapeau, restant debout en tournant dans tous les sens, toute vêtue en blanc nous bloquait le chemin, ainsi nous nous devions nous asseoir l’un derrière l’autre. Elle nous faisait penser aux sépulcres blanchis dont  Jésus a fait mention pour montrer ce monde avec ces apparences spirituelles (Matthieu 23). Soudain, je comprenais que nous étions alignés en parallèle avec la nef de l’édifice, à la limite de la croisée du transept, au-dessus de laquelle se trouve la flèche centrale de la cathédrale. Je me sentais comme posés sur le nerf parasympathique à la hauteur du diaphragme du corps humain, juste à l’endroit imaginé d’avance. C’est à cet endroit du diaphragme que notre corps doit s’ouvrir vers le cœur. Nous pouvions donc fonctionner comme des passeurs de l’Energie de Vérité qui devrait se concentrer dès ces instants sur ce lieu, comme nous avions prévu et expliqué dans le message précédent.

12/08/2013

Fête de l’assomption du 15 août 2013

Avant de partir pour Paris, me sont venues ces réflexions:
En travaillant ces derniers jours dans mon jardin, il me parlait comme un livre ouvert pour me révéler ce qui se passe dans le monde actuel et quelle direction à prendre. Je me rends compte que tout le parcours de ma vie se dirige vers la libération de cette direction. Cela implique la révélation du plan divin au monde, comme j’ai fait à ceux qui, avec moi, ont monté au-dessus du balnéaire de la Virgen à Jaraba (Aragon), les matins de notre séjour au début du mois d’août, pour regarder la levée du soleil et l’information que transmet sa lumière.  
Beaucoup de choses positives passent sur notre belle planète. On construit toute sorte de communication rapide, des beaux théâtres, des belles églises et des super mosquées qui coutent des fortunes mais qui n’enrichissent souvent qu’une minorité et surtout pas les pauvres. C’est un monde ou la beauté extérieure ressemble souvent à  des sépulcres blanchis. (Mathieu 23). C’est un monde dirigé vers les élites, des stars de toute sorte qui font rêver par leurs exploits bling bling ou leurs promesses peu réfléchies mais qui laisse les gens pour compte. En plus, ce monde provoque tellement de destruction et d’injustice à cause du regard incohérent et faux sur les besoins réels de chacun des êtres humains. Ce regard est tellement figé dans l’ordre établie qu’on critique ceux  qui y veulent remédier. La vérité dérange !

05/07/2013

Les clés du monde nouveau


Une synthèse des textes sur la cohérence, l'ordre, la beauté et l'union.
Le monde nouveau sera fondé sur quatre clés qui forment un losange ou une fenêtre. À travers la « pratique dans l'ensemble » de ces clés, nous avons accès au monde superlumineux de notre âme et de l'Esprit de Vérité qui la focalise. La descente de cet Esprit était annoncée par Jésus pour ces temps au moyen d'importants changements qui doivent éliminer la loi de la séparation et de l'exclusion qui domine encore notre monde.
Ils forment la base du chemin céleste, que Jésus appelait le chemin vers le Père, le Principe Original de l'Univers parce qu'ils permettent d'entrer dans l'état d'union avec Lui. Cet état d'union est l'état de la conscience divine d'être Christ.
Chaque clé implique différents aspects et qualités qui, quand ils seront appliqués, mettent en marche un mouvement multidimensionnel d'involution y d’évolution qui unissent notre cœur avec notre âme et ses relations avec les réalités du monde holistique (le Tout). Cette union est nécessaire pour la convergence de la conscience des êtres humains dans une union plus harmonieuse, dynamisée par une interactivité pacificatrice collective, libérée au lieu d'une logique de conflits et de guerre imposée par manque de vision spirituelle globale.

La Croix Cosmique du 15 août 2013


L’astrologie spirituelle reconnaît trois niveaux d'union interactive de l'énergie cosmique qui relient  les douze signes du zodiaque. Ils s’appellent la croix mobile, la croix fixe et la Croix cardinale.
lumière de la croix cosmique

Les croix sont en première instance des ensembles astrologiques qui provoquent une intensification de la pénétration de la lumière tachyonica (selon régis et Brigitte Dutheil) dans les niveaux plus denses de la manifestation. Cette lumière superlumineuse stimule l'illumination de la conscience de l'être humain dans son évolution vers sa nature divine. Cette lumière est quasi instantanée, plus vite que la lumière ionique des sciences physiques. C’est de l’énergie de conscience ou de vision qui a toujours un impact d'information intelligent sur le plan physique, en dépit de leurs résistances vibratoires. En ce moment notre difficulté est de de prévoir le temps nécessaire pour que les effets soient visibles, ou soient réalisés sur le plan de la manifestation, bien qu’ils soient déjà visibles sur le plan superlumineux d'un clairvoyant. Tout dépend du niveau d'impact et de la sensibilisation focalisés. Plus ample que soit l’interactivité astrologique, plus rapides et puissants seront ses effets. Ces croisements se forment cycliquement par les planètes qui transmettant les énergies supra-stellaires. Ils ont un impact pour un temps zodiacal déterminé jusqu'à la manifestation de la croix suivante.

La descente de l’Esprit de Vérité

Nous fonctionner selon les limites de nos perceptions. C'est-à-dire, notre compréhension est conditionnée et limitée selon que nous avons appris à toucher, voir, écouter et sentir le monde. Le conditionnement est une conséquence de la polarisation de la vie et son besoin de se différencier pour évoluer ou survivre à soi-même.  La polarisation est nécessaire pour qu’il ait manifestation. La manifestation est à l’origine de résistances qui sont la cause de nos conditionnements mais aussi de la différenciation de la Vie.  Le problème de l’être humain est qu’il se perd dans tout cela. 
la lumière de l'Esprit de Vérité
                                                                  
Ceci a évoqué le besoin de de règles, de lois, de dogmes, de concepts et de systèmes pour ne pas se perdre

24/03/2013

L’ordre nouveau :

Le nouvel ordre est la manifestation d'une union supérieure à celle du vieil ordre. Il est plus parfait par sa cohérence, plus harmonieux par le comportement responsable de chacun pour créer un consensus d’ordre, plus libre par la beauté de la connexion interactive de chacun  avec l’ensemble et plus évolutif ou dynamique par le service de création de chacun  à l'expression de la sagesse dans l'union des âmes de l'ensemble.

Il sera le reflet de l’accélération de la capacité mental de l’être humain à rompre avec les structures fixes du passé grâce à la croissance de la capacité supramental de son âme de comprendre les divisions du monde de la manifestation et, par conséquent, ses imperfections.

Cette capacité du supramental appartient à la quatrième dimension. Elle est fondée sur des accords possibles entre les trois dimensions de base de la démonstration qui leur donne une connaissance supérieure par le développement de son sens intuitif qui révèle une vision plus globale ou sphérique. 


La chute de la civilisation pyramidale de l'Atlantide, à la fin de l'ère du Lion, il y a douze mille ans, avec leurs castes fermées d'initiés privilégiés qui régna de façon exclusive sur la masse exclusive, signifiait le début d'un processus de l'éveil de l'être humain comme un individu et une distribution de son pouvoir d'organiser la vie avec sagesse. Il y avait ensuite une large période d’ombre pour permettre aux êtres humains de découvrir leur potentiel. Voilà comment l'esprit humain a divisé son esprit de son corps. Ceci a permis au monde de l'esprit, qui était le privilège des initiés, à se répartir et  devenir progressivement accessible à tous. Sur le niveau plus scientifique c’était une crise provoquée par des changements dans les conditions ou de l'horizon de la vie (glaciation, disparition des parties de continents) qui s'est récemment expliquée dans la théorie du dédoublement du temps.

12/02/2013

Le sentier de la cohérence:

Le nouveau paradigme actualise la loi universelle de l'amour, que l'humanité recevait il y a deux mille ans, dans des termes adaptés pour l’ère du verseau. Elle peut être synthétisée en ces mots :
relations justes avec soi-même, l’entourage et l’autre
Autrement dit, cela veut dire : traiter l'autre comme soi-même. Effectivement le nouveau défi est d'apprendre à nous situer dans l'harmonie du groupe ou l'ensemble. Harmonie et harmonisation sont la concrétisation de la loi de l'amour universel pour la nouvelle ère. Cela veut dire que les implications de notre comportement ont gagné tant d’importance et d’impact par l'effet de masse qu'il implique non seulement tous les éléments de la planète mais aussi au niveau cosmique. La vie individuelle, sous l'effet de son poids comme masse, renvoie de nouveau à la vie en groupe et à la nécessité de développer la conscience collective.
Ceci surgit dans notre conscience comme une évidence par le fait que les valeurs du vieux monde se perdent parce que nous avons séparé les formes matérielles de la vie dans tous ses aspects de leur sens, de leur essence ou esprit. C’est-à-dire, nous avons créé un monde d'apparences où il y a un ordre qui contrôle tout avec des règles qui doivent séparer le désordre (ou les ombres) de l'ordre (ou la lumière) en garantissant ainsi un idéal d'union. Mais on constate qu’il faut toujours davantage de règles qui causent davantage de division et davantage de manque de sens de cohérence. C'est la crise.  

29/01/2013

La voie de la cohérence partie 1

Les règles des guides et des serviteurs du monde:

Voici les 7 niveaux vers la cohérence qui se suivent comme les différentes enveloppes de notre corps. Nous avons déduit de ces niveaux 7 règles de conduite vers la cohérence. C’est une élaboration de ce qui a été traité partiellement à l’occasion des dernières conférences le mois de janvier 2013 en Espagne (Pais Basque et Catalogne). Nous y avons ajouté les idées pour la formation des nouveaux guides de l’humanité que nous avons comme projet.

Ces 7 niveaux ont une relation avec les 7 centres (lampes) d’énergie dans notre corps avec lesquels sont reliées 7 sphères ou enveloppes énergétiques de nature vibratoire différente.

Les 4 premiers niveaux concernent notre comportement le plus concret et direct et expriment à quel niveau nous sommes capables à réaliser notre cohérence au niveau de la matière (et de notre corps) que nous manipulons (niveau 1, coccyx, assise, connaissances et manipulation des énergies), de la sensibilité que nous avons envers les changements des conditions de vie dans le temps (niveau 2, sacrum, attraction, répulsion, passions et retenus ou peurs), la force d’intelligence que nous sommes capables d’exprimer (niveau 3, plexus nerveux, structuration mentale des informations) et enfin du sens ou d’intelligente de structuration que nous avons pour unir toutes ces capacités dans un accord d’harmonie (niveau 4, cœur, vision spirituel).
Le quatrième niveau est en fait le premier niveau de la cohérence spirituelle. C’est l’intermédiaire ou le médiateur d’union entre les 3 niveaux supérieurs et les 3 niveaux inférieurs.
Les 3 niveaux supérieurs sont plus abstraits et universels et donnent aux 3 premiers niveaux des valeurs plus universelles. Ce sont respectivement : le niveau 5 du causal (gorge), le niveau 6 de l’effectif ou relationnel (centre tête) et le niveau 7 du divin ou créatif de la cohérence globale (centre coronal). Il y a une relation très significative entre les paires opposées des niveaux 1(coccyx dans notre corps) et 7 (coronal de la tête), 2 (sacrum) et 6 (centre intérieur de la tête) et 3 (plexus) et 5 (gorge) par l’intermédiaire du niveau 4 (le cœur dans notre corps). Leurs règles de cohérence sont complémentaires.  Dans le niveau 7, aussi appelé « atmique », tous les autres niveaux convergent. Selon leur union en conscience, ils fusionnent avec le niveau (8) absolu et infini de l’âme, pour recevoir d’avantage le souffle (atma –adem/adam) de la vie.

Note : Ces relations de paires opposées ou complémentaires forment 3 fois le chiffre 8 (ou le symbole du mouvement trinitaire de la perfection sans fin). A leur tour, elles forment ensemble avec l’intermédiaire du niveau 4, l’aspect multidimensionnelle du nombre 12e (ou les 4 niveaux vivants dans leur triple manifestation à travers 12 archétypes de conscience ou familles de conscience). En même temps l’accomplissement de l’union des 3 fois 8 au 24 indique l’union entre corps (terre) et esprit (ciel) autour du 4, le cœur (soleil ou esprit) central qui est la manifestation matérielle de l’âme sous forme d’un superatome. 

28/01/2013

La voie de la cohérence, partie 2,

Les règles des guides et des serviteurs du monde:

1.   Le premier niveau correspond à la dimension espace
2.   Le second niveau correspond à la dimension temps
3.   Le troisième niveau correspond à la dimension de la force
4.   Le quatrième niveau correspond à la dimension de l’accord 
5. Le cinquième niveau correspond à la dimension éthérique de l’interactivité entre cause et effet. L’interactivité des différents éléments et niveaux de l’univers crée des coïncidences ou accords énergétiques qui causent la manifestation. Rien ne peut se manifester sans « coïncidences ». Comme elles échappent souvent à notre entendement, elles nous provoquent des confusions ou nous les assimilons avec des « hasards » ou « fatalités ».

Note : nous employons ici le terme « coïncidence » dans son sens basique : comme énergies de même nature qui se rencontrent ou coïncident pour former une manifestation. De là est déduit la manifestation de phénomènes qui se ressemblent mais qui ne sont pas identiques. Ils peuvent nous conduire dans l’erreur ou, ignorant leurs causes, nous les interprétons comme des hasards incontrôlables.

Etre cohérent à ce niveau dépend de la façon que nous soyons capables d’exprimer  « la vérité »  par « l’authenticité »  de notre relation avec le potentiel original de notre âme,  

c’est : s’exprimer de façon original, selon la nature de son âme.

Notre âme est l’essence de notre être spirituel, même au-delà de toute manifestation et incarnation. Notre âme contient notre état d’être conscient avec son potentiel. Plus que cet état d’être conscient rapproche l’état d’union avec l’état d’être de l’esprit Supérieur et Unique, plus que nous sommes capables d’exprimer notre vraie nature d’ « être divin » et d’être uni avec l’âme unique et universelle.  

Cela nous donne la cinquième règle, celle de l’originalité :
« J’actualise continuellement ma connexion avec le potentiel de mon âme en toute franchise »
Au niveau du leadership :

« je stimule l’interactivité entre les hommes pour rapprocher le monde spirituel de la lumière et de la conscience collective avec le monde des ombres et les limites de sa conscience individuelle »
Le rôle du leader est de faciliter la création des relations plus justes. Cela veut dire créer des conditions dans lesquelles chacun puisse reconnaître sa nature et sentir qu’il fait partie d’un ensemble, malgré ses différences spécifiques, et que cela se concrétise, selon son potentiel réalisé, à plusieurs niveaux de service.

Il est donc indispensable de faciliter ce libre-service diversifié dans le respect des autres et dans un esprit de solidarité. Ceci suppose en concret qu’il y ait de la transparence, de la franchise ou encore de la sincérité ». Cela suppose à son tour : développer les techniques qui dévoilent les ombres et les mettent en lumière.

Le travail du leader est donc d’indiquer les différents niveaux de la voie de la réalisation de la conscience humaine en éclairant ces zones d’ombres dans le service qu’il rend à l’ensemble collectif dans lequel ils vivent ensemble. Il doit donc dire les choses comme elles se présentent en faisant abstraction autant que possible des couleurs des sentiments et interprétations personnelles.

Le leader a en même temps le rôle de guide spirituel puisqu’il recherche à libérer l’authenticité d’expression de la vérité en tous. S’il ne reconnait pas ce rôle ce n’est pas un vrai leader mais plutôt un manipulateur ou un pantin qui ne cherche pas l’intérêt de tous mais plutôt son propre intérêt et/ou d’un groupe isolé, quoi qu’en soient les causes (frustrations, fin de pouvoir, peurs, aveuglements, extrémisme, visions et concepts exclusives et irréalistes).

Le guide recherche l’harmonie entre être et paraître à fin que nos expressions de vie soient authentiques et vrais. (symbiose est : vivre en concordance avec son âme et avec l’âme du groupe en cherchant l’équilibre entre le monde spirituel et matériel)

C’est surement la tâche la plus délicate et difficile du leader. Stimuler l’authenticité est faire appel au potentiel de chacun et à l’esprit de groupe. C’est mettre en lumière les blocages et distorsions dans les relations et stimuler les consensus par la création d’un climat de confiance. Ceci ne sera pas crédible sans qu’il montre lui-même ouvertement l’exemple de sa propre authenticité, en reconnaissant ses faiblesses (ou ombres) et ses forces (ou lumière). Il n’y a pas de honte à avoir de confesser ses erreurs. C’est un concept senti-mental distorsionné et exagéré par l’histoire par des pénalisations qui bloquent la libération de la conscience individuelle et collective.

Le bon leader est celui qui montre que ses inspirations spirituelles élevées cherchent un équilibre dans la compréhension de l'être humain concret.

Un leader c’est : « un vrai gentilhomme qui a honte s’il prêche des choses qu’il ne fait pas lui-même. » (Confucius)

6.    Le sixième niveau correspond à la dimension spirituelle des relations qui existent et peuvent exister entre union et différences ou individualités. Elles sont l’effet du niveau de conscience réalisé de cette union. Plus que nous soyons conscients de ces relations plus que ces relations sont justes ou idéales et plus que nous comprenons les différences dans l’union et les niveaux d’interaction entre eux.


Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques