translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

24/03/2013

L’ordre nouveau :

Le nouvel ordre est la manifestation d'une union supérieure à celle du vieil ordre. Il est plus parfait par sa cohérence, plus harmonieux par le comportement responsable de chacun pour créer un consensus d’ordre, plus libre par la beauté de la connexion interactive de chacun  avec l’ensemble et plus évolutif ou dynamique par le service de création de chacun  à l'expression de la sagesse dans l'union des âmes de l'ensemble.

Il sera le reflet de l’accélération de la capacité mental de l’être humain à rompre avec les structures fixes du passé grâce à la croissance de la capacité supramental de son âme de comprendre les divisions du monde de la manifestation et, par conséquent, ses imperfections.

Cette capacité du supramental appartient à la quatrième dimension. Elle est fondée sur des accords possibles entre les trois dimensions de base de la démonstration qui leur donne une connaissance supérieure par le développement de son sens intuitif qui révèle une vision plus globale ou sphérique. 


La chute de la civilisation pyramidale de l'Atlantide, à la fin de l'ère du Lion, il y a douze mille ans, avec leurs castes fermées d'initiés privilégiés qui régna de façon exclusive sur la masse exclusive, signifiait le début d'un processus de l'éveil de l'être humain comme un individu et une distribution de son pouvoir d'organiser la vie avec sagesse. Il y avait ensuite une large période d’ombre pour permettre aux êtres humains de découvrir leur potentiel. Voilà comment l'esprit humain a divisé son esprit de son corps. Ceci a permis au monde de l'esprit, qui était le privilège des initiés, à se répartir et  devenir progressivement accessible à tous. Sur le niveau plus scientifique c’était une crise provoquée par des changements dans les conditions ou de l'horizon de la vie (glaciation, disparition des parties de continents) qui s'est récemment expliquée dans la théorie du dédoublement du temps.
L'être humain a donc fait l'expérience de la descente dans la matière pour enfin découvrir d’une manière plus holistique que tout est relié et que le temps linéaire est en fait une division du présent infini. Nous avons découvert que renouer avec le passé nous permet de surmonter leurs effets grâce au potentiel de notre Moi d’origine de notre âme. Il contient l'image d’union de notre source Créateur. Il fonctionne comme un intermédiaire double. C. à-d. nous sommes des expériences vivants du principe immortel de l’Unique Source d'Origine (UFO) et nous faisons partie de toute manifestation dans l'univers.

Les initiés ont progressivement perdu leurs monopoles par la croissance de la conscience individuelle, la base d'un ordre nouveau. C'est, en principe, une évolution chaotique. Mais il a créé le climat de l'égalité pour évoluer dans un espace de plus en plus libre, nécessaire pour retourner dans l'union avec notre origine cosmique et son espace, temps et force infinis. Nous entrons donc dans la crise de la vibration de notre espace matériel connu. Nous entrons dans son élévation inévitable par la conscience de son expansion. Elle est stimulée par la transition des énergies qui touchent ces dernières années  la terre et, surtout par un changement de l'intensité de la lumière du soleil. Cela stimule en particulier la perfection de notre fonctionnement mental et sa capacité de faire synthèse.

Cela nous amène à  « convivre » nos visions spirituelles, du fait que chacun commence à se reconnaître initié,  tantôt comme disciple, et tantôt comme maître. Nous pouvons dire que nous sommes tous disciples et maîtres, ce qui change la notion de l'ordre.
La notion d'ordre a été pour nous jusqu'à aujourd'hui égale à une structure avec des règles qui règlent et justifient les relations dans un groupe. C'est-à-dire, il s’agit d’une séparation de la vie collective dans différents domaines de compétence qui est assignée à une autorité ou pouvoir exclusif pour atteindre ou produire des effets de cohérence qui s’imposent. Notre vie collective est donc divisée en différents secteurs et branches comme la pratique de gestion (direction), régulation théorique (législatif) e et contrôle ou vérification (judiciaire).

Cette tendance de diviser la vie en secteurs et branches, qui chacun ont reçu  un pouvoir plus ou moins exclusif, se retrouve à tous les niveaux de la vie (politique, sociale, économique, professionnelle, scientifique, philosophique et spirituelle). Cette division permet de définir une responsabilité et repose sur une compétence supposée (test ou diplôme).

L'établissement de cet ordre est le reflet de l'évolution de la loi de séparation ou du dédoublement qui domine les dernières ères de la vie humaine. Cette expérience était certainement importante pour sensibiliser les être humain pour la responsabilité de ses actes dans l’ensemble et aussi pour éviter la confusion et l'accumulation. Mais elle a aussi l'effet négatif de cacher la responsabilité derrière des règles et un système qui ne peut pas prévoir toutes les situations et n'atteint pas la cohérence attendue. Elle a également souligné la vision partiale sur la vie collective dès des points de vue et des intérêts particuliers.
La division tripartite de notre société correspond à ce que nous appelons la tridimensionnalité de la gestion de l'espace, de la régulation temporaire ou transitoire des conditions et du contrôle des forces dans la société. L'absence d'un accord concret que unit cet ordre dans un ensemble respectueux d'harmonie dynamique fait que cet ordre est continuellement menacé par la peur pour des conflits et le déni des problèmes qui menacent ou impliquent un changement dans l'ordre établi. Par division, il est impossible de voir l'évolution de l'ensemble de tous les éléments de la société à long terme.
Cela veut dire que le principe de la quatrième dimension n'est pas présente de façon nette, mais seulement à des moments cérémoniaux, restant pour le reste cachée ou obscurcie. Cette quatrième dimension représente le sens de la cohérence, de l'ordre, de la beauté et de la "vraie" union entre les différentes branches de la société. C'est le pouvoir respectueux, caché derrière des influences et des pouvoirs particuliers. Personne ne peut prétendre avoir un caractère impartial qui représente le consensus général de tous. C'est un consensus présumé. Chaque branche inclut un aspect respectueux, mais aucune ne garantit le respect pour l’ensemble dans son intégralité, malgré le fait qu’elle soit tenue à le respecter. En plus, aucune ne garantit le besoin d’évolution de ce consensus selon le progrès de l’accord social global.
C'est ici que nous arrivons à la porte du nouvel ordre des relations justes. C'est un salto en avant qui nous amène à la qualité et la valeur de la vie au-dessus de son mécanisme quantique. Le nouvel ordre sera plus une expression de la qualité de vie que de la  quantité de biens produits.

L’ordre nouveau n'est pas un ordre d’évolution contrôlée, mais un ordre de changements soudains, provoqués par des sauts dans la conscience humaine individuelle et collective. Son évolution suit la croissance exponentielle de la compréhension du fonctionnement des événements comme des coïncidences, positifs ou négatifs, des interactivités dans l’ensemble (par exemple : nouvelles initiatives, nouvelles solutions, des accidents, des changements climatiques, des contraintes financières...). Cette expansion de l'interactivité est l'effet de la création de réseaux et leur pouvoir d'information au-delà des organismes contrôlés par l'ordre établi. Ils facilitent la convergence de la compréhension du supramental de l'être humain qui, en intensifiant ses interactivités, crée une nouvelle vision planétaire et commence à se rendre compte de sa puissance et de l'impact planétaire. Le mouvement de transformation viendra plus prévisible dans la mesure que se créeront des centres de référence qui auront comme rôle sa canalisation par le travail de synthèse. 
Cette nouvelle force, malgré les tentatives des manipulations, de récupération et de fausses informations, est la base d'une nouvelle vision holistique et holographique. Elle crée peu à peu un nouveau consensus dans lequel l'être humain devient un acteur coopératif avec un pouvoir de service responsable selon son niveau et son génie. C'est une nouvelle force qui va au-delà de tous les secteurs et les branches établies et qui aura à prendre forme dans le prochain futur comme le quatrième pouvoir qui manque maintenant. Ce pouvoir respectueux s’exprimera par la participation directe et dynamique de chacun selon son potentiel à l'ordre de l'ensemble. Ce pouvoir se présentera comme la base de la force de vie par le contact participatif direct et interactif. Ce « vrai » pouvoir « royal » suit le même rythme de la vie et unit les perspectives ou les horizons de chacun dans une vision globale qui permet de voir l'évolution de la société sur long terme.

Le nouvel ordre ne peut exister sans cette quatrième dimension de l'accord qui unit tous les êtres humains par leur interactivité communicative dans un esprit de solidarité mondiale, au-delà de tous les intérêts particuliers, nationaux ou continentaux. C'est l'expression d'une fraternité universelle qui dépasse toutes les particularités. C'est la seule garantie pour une paix durable et la survie de l'espèce humaine vers un avenir lointain. C'est par le défi de ce temps eschatologique sur le sort de l'humanité qu’elle est mise en face de son potentiel. La réussite dépendra de son choix dans ce sens.
 
Reste du texte en préparation, déjà complète dans le blog espagnol.

Aucun commentaire:

Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques