translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

24/08/2013

Dans la lumière du 15 août 2013

Voici des nouvelles de notre passage à Paris autour de la fête de l’Assomption du 15 août 2013, comme annoncé dans le message précédant.
La veille du 15 août au-dessus de la Seine, notre attention était attirée par l’image d’une cigogne, l’oiseau-annonceur dans le ciel. Il faisait penser à  une peinture à la maison, nous offerte par une amie. Cigogne vient de ce-oigne (ce qui s’unit, ce joint, coïncide) dans notre cas ce qui unit ciel et terre ou esprit et corps.  Comme déjà annoncé, le temps du monde superlumineux va à chaque instant de plus en plus coïncider avec le temps sous-lumineux de la terre.

Le 15 août, nous arrivions un peu après 8 heures du matin près de la cathédrale Notre Dame. Il n’y a encore que peu de monde. Nous allons donc prendre chacun un café au coin à côté, ce qui nous sera compté 11€8O (sans les toilettes payantes en plus)! Voilà, un exemple du monde sous  le joug des  ténèbres d’une exploitation matérialiste.
En peu de temps le parvis devant la cathédrale se remplissait. Nous décidions alors d’assister à la messe grégorienne de 9h et de ne pas attendre 11 heures. Une place, assez en avant, nous permettait de bien pouvoir assister à la célébration. Les gens y participaient avec une certaine ferveur, mais nous ne ressentions pas vraiment un esprit de joie, ni de réelle interactivité, mais plutôt un mécanisme d’habitudes, bien rodé. Nous entendions des paroles, pleines d’idées élevées, mais elles semblaient rester flotter dans l’air sans pouvoir descendre et atterrir dans les cœurs de chacun.
Après cette première messe, nous arrivions à avancer encore quelques rangées. Une dame avec un grand chapeau, restant debout en tournant dans tous les sens, toute vêtue en blanc nous bloquait le chemin, ainsi nous nous devions nous asseoir l’un derrière l’autre. Elle nous faisait penser aux sépulcres blanchis dont  Jésus a fait mention pour montrer ce monde avec ces apparences spirituelles (Matthieu 23). Soudain, je comprenais que nous étions alignés en parallèle avec la nef de l’édifice, à la limite de la croisée du transept, au-dessus de laquelle se trouve la flèche centrale de la cathédrale. Je me sentais comme posés sur le nerf parasympathique à la hauteur du diaphragme du corps humain, juste à l’endroit imaginé d’avance. C’est à cet endroit du diaphragme que notre corps doit s’ouvrir vers le cœur. Nous pouvions donc fonctionner comme des passeurs de l’Energie de Vérité qui devrait se concentrer dès ces instants sur ce lieu, comme nous avions prévu et expliqué dans le message précédent.

12/08/2013

Fête de l’assomption du 15 août 2013

Avant de partir pour Paris, me sont venues ces réflexions:
En travaillant ces derniers jours dans mon jardin, il me parlait comme un livre ouvert pour me révéler ce qui se passe dans le monde actuel et quelle direction à prendre. Je me rends compte que tout le parcours de ma vie se dirige vers la libération de cette direction. Cela implique la révélation du plan divin au monde, comme j’ai fait à ceux qui, avec moi, ont monté au-dessus du balnéaire de la Virgen à Jaraba (Aragon), les matins de notre séjour au début du mois d’août, pour regarder la levée du soleil et l’information que transmet sa lumière.  
Beaucoup de choses positives passent sur notre belle planète. On construit toute sorte de communication rapide, des beaux théâtres, des belles églises et des super mosquées qui coutent des fortunes mais qui n’enrichissent souvent qu’une minorité et surtout pas les pauvres. C’est un monde ou la beauté extérieure ressemble souvent à  des sépulcres blanchis. (Mathieu 23). C’est un monde dirigé vers les élites, des stars de toute sorte qui font rêver par leurs exploits bling bling ou leurs promesses peu réfléchies mais qui laisse les gens pour compte. En plus, ce monde provoque tellement de destruction et d’injustice à cause du regard incohérent et faux sur les besoins réels de chacun des êtres humains. Ce regard est tellement figé dans l’ordre établie qu’on critique ceux  qui y veulent remédier. La vérité dérange !

Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques