translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

29/01/2013

La voie de la cohérence partie 1

Les règles des guides et des serviteurs du monde:

Voici les 7 niveaux vers la cohérence qui se suivent comme les différentes enveloppes de notre corps. Nous avons déduit de ces niveaux 7 règles de conduite vers la cohérence. C’est une élaboration de ce qui a été traité partiellement à l’occasion des dernières conférences le mois de janvier 2013 en Espagne (Pais Basque et Catalogne). Nous y avons ajouté les idées pour la formation des nouveaux guides de l’humanité que nous avons comme projet.

Ces 7 niveaux ont une relation avec les 7 centres (lampes) d’énergie dans notre corps avec lesquels sont reliées 7 sphères ou enveloppes énergétiques de nature vibratoire différente.

Les 4 premiers niveaux concernent notre comportement le plus concret et direct et expriment à quel niveau nous sommes capables à réaliser notre cohérence au niveau de la matière (et de notre corps) que nous manipulons (niveau 1, coccyx, assise, connaissances et manipulation des énergies), de la sensibilité que nous avons envers les changements des conditions de vie dans le temps (niveau 2, sacrum, attraction, répulsion, passions et retenus ou peurs), la force d’intelligence que nous sommes capables d’exprimer (niveau 3, plexus nerveux, structuration mentale des informations) et enfin du sens ou d’intelligente de structuration que nous avons pour unir toutes ces capacités dans un accord d’harmonie (niveau 4, cœur, vision spirituel).
Le quatrième niveau est en fait le premier niveau de la cohérence spirituelle. C’est l’intermédiaire ou le médiateur d’union entre les 3 niveaux supérieurs et les 3 niveaux inférieurs.
Les 3 niveaux supérieurs sont plus abstraits et universels et donnent aux 3 premiers niveaux des valeurs plus universelles. Ce sont respectivement : le niveau 5 du causal (gorge), le niveau 6 de l’effectif ou relationnel (centre tête) et le niveau 7 du divin ou créatif de la cohérence globale (centre coronal). Il y a une relation très significative entre les paires opposées des niveaux 1(coccyx dans notre corps) et 7 (coronal de la tête), 2 (sacrum) et 6 (centre intérieur de la tête) et 3 (plexus) et 5 (gorge) par l’intermédiaire du niveau 4 (le cœur dans notre corps). Leurs règles de cohérence sont complémentaires.  Dans le niveau 7, aussi appelé « atmique », tous les autres niveaux convergent. Selon leur union en conscience, ils fusionnent avec le niveau (8) absolu et infini de l’âme, pour recevoir d’avantage le souffle (atma –adem/adam) de la vie.

Note : Ces relations de paires opposées ou complémentaires forment 3 fois le chiffre 8 (ou le symbole du mouvement trinitaire de la perfection sans fin). A leur tour, elles forment ensemble avec l’intermédiaire du niveau 4, l’aspect multidimensionnelle du nombre 12e (ou les 4 niveaux vivants dans leur triple manifestation à travers 12 archétypes de conscience ou familles de conscience). En même temps l’accomplissement de l’union des 3 fois 8 au 24 indique l’union entre corps (terre) et esprit (ciel) autour du 4, le cœur (soleil ou esprit) central qui est la manifestation matérielle de l’âme sous forme d’un superatome. 

28/01/2013

La voie de la cohérence, partie 2,

Les règles des guides et des serviteurs du monde:

1.   Le premier niveau correspond à la dimension espace
2.   Le second niveau correspond à la dimension temps
3.   Le troisième niveau correspond à la dimension de la force
4.   Le quatrième niveau correspond à la dimension de l’accord 
5. Le cinquième niveau correspond à la dimension éthérique de l’interactivité entre cause et effet. L’interactivité des différents éléments et niveaux de l’univers crée des coïncidences ou accords énergétiques qui causent la manifestation. Rien ne peut se manifester sans « coïncidences ». Comme elles échappent souvent à notre entendement, elles nous provoquent des confusions ou nous les assimilons avec des « hasards » ou « fatalités ».

Note : nous employons ici le terme « coïncidence » dans son sens basique : comme énergies de même nature qui se rencontrent ou coïncident pour former une manifestation. De là est déduit la manifestation de phénomènes qui se ressemblent mais qui ne sont pas identiques. Ils peuvent nous conduire dans l’erreur ou, ignorant leurs causes, nous les interprétons comme des hasards incontrôlables.

Etre cohérent à ce niveau dépend de la façon que nous soyons capables d’exprimer  « la vérité »  par « l’authenticité »  de notre relation avec le potentiel original de notre âme,  

c’est : s’exprimer de façon original, selon la nature de son âme.

Notre âme est l’essence de notre être spirituel, même au-delà de toute manifestation et incarnation. Notre âme contient notre état d’être conscient avec son potentiel. Plus que cet état d’être conscient rapproche l’état d’union avec l’état d’être de l’esprit Supérieur et Unique, plus que nous sommes capables d’exprimer notre vraie nature d’ « être divin » et d’être uni avec l’âme unique et universelle.  

Cela nous donne la cinquième règle, celle de l’originalité :
« J’actualise continuellement ma connexion avec le potentiel de mon âme en toute franchise »
Au niveau du leadership :

« je stimule l’interactivité entre les hommes pour rapprocher le monde spirituel de la lumière et de la conscience collective avec le monde des ombres et les limites de sa conscience individuelle »
Le rôle du leader est de faciliter la création des relations plus justes. Cela veut dire créer des conditions dans lesquelles chacun puisse reconnaître sa nature et sentir qu’il fait partie d’un ensemble, malgré ses différences spécifiques, et que cela se concrétise, selon son potentiel réalisé, à plusieurs niveaux de service.

Il est donc indispensable de faciliter ce libre-service diversifié dans le respect des autres et dans un esprit de solidarité. Ceci suppose en concret qu’il y ait de la transparence, de la franchise ou encore de la sincérité ». Cela suppose à son tour : développer les techniques qui dévoilent les ombres et les mettent en lumière.

Le travail du leader est donc d’indiquer les différents niveaux de la voie de la réalisation de la conscience humaine en éclairant ces zones d’ombres dans le service qu’il rend à l’ensemble collectif dans lequel ils vivent ensemble. Il doit donc dire les choses comme elles se présentent en faisant abstraction autant que possible des couleurs des sentiments et interprétations personnelles.

Le leader a en même temps le rôle de guide spirituel puisqu’il recherche à libérer l’authenticité d’expression de la vérité en tous. S’il ne reconnait pas ce rôle ce n’est pas un vrai leader mais plutôt un manipulateur ou un pantin qui ne cherche pas l’intérêt de tous mais plutôt son propre intérêt et/ou d’un groupe isolé, quoi qu’en soient les causes (frustrations, fin de pouvoir, peurs, aveuglements, extrémisme, visions et concepts exclusives et irréalistes).

Le guide recherche l’harmonie entre être et paraître à fin que nos expressions de vie soient authentiques et vrais. (symbiose est : vivre en concordance avec son âme et avec l’âme du groupe en cherchant l’équilibre entre le monde spirituel et matériel)

C’est surement la tâche la plus délicate et difficile du leader. Stimuler l’authenticité est faire appel au potentiel de chacun et à l’esprit de groupe. C’est mettre en lumière les blocages et distorsions dans les relations et stimuler les consensus par la création d’un climat de confiance. Ceci ne sera pas crédible sans qu’il montre lui-même ouvertement l’exemple de sa propre authenticité, en reconnaissant ses faiblesses (ou ombres) et ses forces (ou lumière). Il n’y a pas de honte à avoir de confesser ses erreurs. C’est un concept senti-mental distorsionné et exagéré par l’histoire par des pénalisations qui bloquent la libération de la conscience individuelle et collective.

Le bon leader est celui qui montre que ses inspirations spirituelles élevées cherchent un équilibre dans la compréhension de l'être humain concret.

Un leader c’est : « un vrai gentilhomme qui a honte s’il prêche des choses qu’il ne fait pas lui-même. » (Confucius)

6.    Le sixième niveau correspond à la dimension spirituelle des relations qui existent et peuvent exister entre union et différences ou individualités. Elles sont l’effet du niveau de conscience réalisé de cette union. Plus que nous soyons conscients de ces relations plus que ces relations sont justes ou idéales et plus que nous comprenons les différences dans l’union et les niveaux d’interaction entre eux.


Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques