translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

16/03/2012

L’extériorisation de la hiérarchie spirituelle


Déjà depuis les origines de l’histoire humaine il y a des preuves que’l’être humain  était guidé par les plans plus subtils de l’esprit de la lumière. Cela se manifestait par des êtres connus sous divers noms comme : des êtres de lumière, des maîtres de sagesse, les frères aînés, des guides, des anges ou Dieu Lui-même. Les dernières décennies ce phénomène s’est amplifié  et toutes sortes d’êtres de lumière semblent  impliqués.

De quoi s’agit-il ? 
Selon le plan divin cosmique, tout est un ensemble formant un seul corps avec le potentiel de la grande Conscience Unique, Infinie  et Universelle. Elle se réalise en s’exprimant à plusieurs niveaux de manifestation.
L’être humain est une manifestation des énergies de cette Grande Conscience hiérarchisée, sous forme physique, spécifique et unique, dense et basique (comme le genou, faisant partie des énergies cosmiques, focalisées au centre du coccyx de notre corps). L’être humain est comme un hologramme doué du potentiel (talents) de la Conscience Cosmique. Nous trouvons une projection cosmique de la hiérarchie au niveau de la galaxie dans la Constellation du Christ verseau.

.
Du fait de s’incarner dans une forme unique, nous avons l’impression d’être séparé des niveaux supérieurs de Cette Conscience. Les conditionnements de la vie courante créent une voile ou des vibrations qui empêchent  « apparemment » de s’unir avec ces dimensions. Pourtant, selon la loi de l’unité de la création, l’être humain ne peut pas se manifester et vivre sans rester connecté. Il a donc toujours cette possibilité de se connecter « consciemment » avec ces niveaux supérieurs de la Conscience Supérieure qui correspond à son (état d’)Etre Supérieur. Il peut donc communiquer avec ses aspects divins, angéliques, d’amour, de sagesse ou encore de son génie créatif. Au fur et à mesure que l’être humain est capable d’intégrer et d’exprimer ces aspects, l’homme se réalise et est reconnu comme maître et comme divin.

Le rôle de l’homme est de transformer le potentiel divin en lumière nirvanique (Buddha) de Conscience, d’Amour et de Sagesse, où réside sa vraie nature, à fin qu’il soit disponible à tous dans tout l’univers. Chaque transformation ascensionne dans les plans plus subtils de l’univers selon le degré de pouvoir d’amour et de sagesse que nous réalisons dans la Conscience Cosmique. 

Au fur et à mesure de cette « ascension »  les réalisations « transitent » dans les différents niveaux qui en captent tous les informations qui se présentent comme le plus adaptées à leur degré de conscience. La réalisation effectuée par une personne, reconnue éventuellement comme artisan, disciple, maître, avatar ou autre peut ainsi être reconnue comme une réalisation d'amour-sagesse de tout l’univers et Sa Grande Conscience, connue pour l’être humain comme l’entité (ou état d’être) de l’Esprit du Christ-Bouddha. 

Le processus de l’ascension est donc l’effet du travail réalisé sur terre où sur tout autre endroit ou niveau dans l’univers. Il nous permet de parler de maîtres ascensionnés, ce qui ne veut pas dire que l’entité qui était incarnée soit totalement réalisée. Aussi l’Esprit Christ-Buda continue la réalisation de sa Conscience Cosmique en concret à travers l’incarnation en chacun de nous. En plus, les maîtres ne cessent de se réincarner pour continuer leur ascension, bien qu’ils ne soient pas reconnus ou ne se reconnaissent souvent pas eux-mêmes. C’est à cause de la loi de la séparation qui maintient la dualité entre le monde de l’esprit (de l’ensemble unique) et le monde de la matière (de l’individu unique) et que les maîtres eux-mêmes n’ont pas encore surmonté cette dualité, sauf l’Esprit du Christ-Bouddha. Cet état suprême de conscience est l’état du Fils Unique qui s'exprimait à travers Jésus. 
 
Spécialement à cette époque-ci, l’Esprit de Lumière de Christ-Bouddha retourne avec force dans les ténèbres planétaires  pour éveiller  d’avantage cette conscience de dualité selon le plan des cycles cosmique. Grâce à ce retour, nous sommes stimulés à voir ce qui est beau, ce qui est pur, ce qui est sacré, en bref : notre nature cristal, divine. La volonté du plan est que nous dépassions la conscience de séparation individuelle pour entrer dans la réalité supérieure de la conscience cosmique, qui est de nature universelle, holistique ou unie. 

L’expression de la conscience collective n’existe qu’encore éphémèrement sur la terre, surtout au niveau des associations et certaines collectivités ayant un but collectif bien défini. L’idée des nations et de leurs fédérations est plutôt toujours une question de satisfaction de pouvoir et de pragmatisme administratif qu’une conscience collective réelle qui va au-delà des intérêts personnels. C’est surtout le poids aveugle de la masse de l’inconscience collective qui dirige le monde et qui invite à la division individualiste entre dominants et dominés et donc à un système » nécessairement conflictuel ». Même les groupes « illuminées » ou spirituels n’y échappent pas. Beaucoup de leurs idées cadrent toujours dans ce système et le renforcent souvent. En plus, elles y sont toujours confrontées. 

On ne peut pas s’imaginer que le retour du Christ n’aurait pas comme objectif de rectifier cette situation de dualité et de séparation qui bloque l’évolution de l’humanité et l’élaboration des relations plus justes. La volonté du plan divin est de rapprocher effectivement l’aspect individuel de l’éveil spirituel de chaque individu, soit-il maître ou disciple, avec "l'état d'être Fils unique " de la Conscience Cosmique par, dans et avec toutes ses réalisations dans l'univers. 

C’est à cause de cet objectif que le plan divin a prévu l’extériorisation de la hiérarchie spirituelle comme l’union du potentiel créatif d’amour-sagesse divin des êtres humains pour que chacun puisse y avoir accès. Ceci est autant plus important du fait du grand nombre d’êtres incarnés actuellement,  représentant tous les niveaux de conscience de l’univers. C’est un vrai défi  pour le destin planétaire et cosmique. Sans ce défi  eschatologique l’être humain ne puisse transiter du niveau matériel de la terre pour continuer son ascension vers un monde spirituel plus adulte. Sans la liberté de ce défi, il resterait, les maîtres inclus, dans la dualité et la séparation. La concrétisation de cette union est le propre du travail de synthèse, la science de synthèse et des centres de synthèses et ses réseaux, expliqué ailleurs.

Cette extériorisation est donc « mettre ensemble » tous les niveaux de la manifestation avec tout leur potentiel réalisé. Cet « unir »  pourra  libérer le potentiel créatif qui est nécessaire pour réaliser l’union de la fraternité cosmique. Elle va au-delà de toute division et séparation du temps et de l’espace, grâce à la force collective et solidaire qui se libère par l’union entre l’esprit et la matière par la conscience de l’union ou de synthèse. Cette reconnaissance en chacun, en « compartant, collaborant, conviviant et communicant » dans l’union solidaire, est le but et la concrétisation de la hiérarchie spirituelle. La formation d’une masse critique fait partie de ce processus d’éveil et d’union.
Ce n’est seulement comme cela que la dualité entre maître et disciples pourra disparaître, que l’esprit d’égalité, de liberté, de fraternité et de solidarité viendront une réalité d’harmonie et de paix durable. C’est alors que l’un respectera l’autre. Chacun aura libre accès aux différents niveaux de réalisation de la conscience de l’Esprit Christ-Bouddha Unique via l’état christique de l’autre, faisant partie de soi-même. C’est du  moment que l’être humain commence à accepter cet objectif et cesse de poser des barrières personnelles ou des conditions, liées aux propres objectifs ou visions spirituelles, religieuses ou autres, que les maîtres-disciples et les disciples-maîtres pourront s’extérioriser comme un seul corps du Christ-Bouddha Vivant dans la hiérarchie spirituelle et fraternelle de l’univers.
Le but du retour du Christ est intimement lié à cette extériorisation, à son travail constructif dans le respect et la liberté de chacun, étant tous solidaires dans le service du plus grand bien de l’ensemble. Ce retour n’est donc pas, en première instance, comme le monde l’a projeté dans son inconscience collective,  une focalisation vers et dans une seule personne, avatar ou instructeur,  comme il y a 2000 ans. Alors, si quelqu'un vous dit: "Voisi, le Christ est ici !",:n'en croyez rien, disait Jésus.

La volonté du plan est que le Divin Esprit Suprême devienne visible et touchable dans chacun, que les êtres humains se réunissent avec sa vraie nature divine. Il est vrai que chacun focalisera le potentiel de la lumière de la hiérarchie selon la grâce acceptée et intégrée (l’habit blanc quantique). Il est vrai aussi que ceux qui focaliseront plus cet Esprit que les autres seront reconnus comme les guides et que la  focalisation d’un Guide-Instructeur de l’Esprit de Vérité pourra se révéler comme le couronnement d’un travail  qui unit tout l’humanité à travers tous les centres énergétiques majeurs de la planète. Mais la révélation de cet avènement est dans les mains des êtres humains. Sa reconnaissance ne dépend pas seulement de leur demande mais surtout de leurs efforts de vouloir la paix par l’harmonisation mutuelle pour sortir du monde conflictuel de la dualité et de la séparation.

Aucun commentaire:

Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques