translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

09/11/2011

Codes du plan divin de la concorde à PARIS


La signification du son « Paris - par-is(a)» indique « tout ce qui est pareil à ce qui empêche l’évolution. Il s’agit de la dénomination d’un centre qui concentre les énergies  de la fin du cycle solaire actuel pour les confronter avec les énergies du cycle nouveau. Le cycle nouveau sera le cycle de la clarté par l’union et la solidarité fraternelle. Le nouveau cycle sera le cycle de la convergence de la conscience par la concordance du mental humain avec le mental divin.
Le cycle révolu se caractérisait par l’expérience des régimes basés sur la domination et  la séparation (divide et impera) dont l’ère des Poissons était la dernière phase.  Ce changement de cycle commença il y a 222 ans (représente le mouvement décisif du chariot ou cycle de la terre pour l’année 2011) avec la Révolution française (1789). L’origine se trouve dans  l’échec de reformes urgentes pendant une crise financière qui se répétait et s’intensifiait jusqu’aujourd’hui  et qui montre actuellement que l’ordre établi est devenu de plus en plus matérialiste et injuste.  Il  perd le contact avec ses sources spirituelles sans quoi il ne peut pas survivre.  Ces évènements règlent l’ouverture vers le cycle d’un ordre mondial nouveau dont la France devient de plus en plus le moteur d’organisation mondiale, même si actuellement le peuple français et son gouvernement soient plus occupés avec le maintien de l’ordre existant, de plus en plus menacé.
La révolution française a donné un début à cette fin de cycle en introduisant les principes de l’égalité (correspondant à la nouvelle force involutive qui régularise de façon plus équitable l’espace de l’expression humaine), de la liberté (correspondant à l’énergie régulative qui adapte les conditions humaines aux exigences de flexibilité interactive du temps nouveau) et de la fraternité (l’énergie évolutive qui indique la direction de l’ère nouvelle qui s’annonce  comme l’ère de la fraternité universelle, dont la force est basée sur les valeurs humaines). Il manque jusque ici encore  la concordance ou l’accord  de ces trois principes dans une énergie de convergence,  basée sur le principe de la solidarité ou d’union des forces. Le résultat est la force réale (royale et réelle).
Comme expliqué dans le blog Pangeosis sous le message sur les codes spirituels dans l’Union Européenne, nous suivons la science des triangles pour expliquer comment l’énergie du plan spirituel se structure à Paris à travers des points phares qui attirent notre attention. A travers l’histoire du passé  l’homme a en effet, inconsciemment codifié le plan divin d’une conscience supérieur. Nous étions attirés par trois édifices qui forment un triangle significatif : l’église de la Madeleine, la Tour Eifel et la cathédrale Notre Dame, situé autour de la place de la Concorde qui est connectée avec l’Arc de Triomphe de l’Etoile par les Champs Elysées (Champs des bienheureux o des élus). Tout cela parait correspondre à un codage spirituel des énergies que nous développons ci-dessous.

1. L’énergie involutive : la nouvelle énergie entre dans la vielle Terre-Mère pour changer notre espace de vie en y donnant une nouvelle structure et organisation physique, politique, économique, culturelle, scientifique, intelligente et spirituelle.  C’est l’énergie de la résurrection et de la rénovation sur les cendres du vieux monde comme  le phœnix resurgit de ses cendres. Sur le plan spirituel il s’agit des énergies qui accompagnent la descente ou le retour  de l’esprit du Christ. Il provoque la libération du monde en perdition par sa réorientation (ou sa rédemption par le repentir). 
Cette énergie involutive est symbolisée par l’église de la Madeleine (migdal-ena: haute tour haut lieu de culture musicale chrétienne). Sa construction, en style néoclassique symbolisant la rigueur, a été commencée un peu avant la révolution (1763) pour  finir en 1842. Marie Madeleine est selon la tradition la pècheresse qui se repentit et qui était la première à voir le Christ ressuscité. Marie Madeleine, ou la Vierge Noire, représente celle qui reconnaît la nouvelle lumière et met sa force créative directement en pratique.  Elle unit le passé du vieux monde, sombre et noir, se détruisant par manque de lumière, avec le nouveau monde qui va se construire grâce à l’acceptation, la transformation (destruction) et l’intégration(construction) de la nouvelle lumière. Elle unit en même temps le bas ou la matière de  la Terre-Mère et de l’homme avec  le haut de l’Esprit-Mère du Père céleste. Elle règle le rythme ou le temps de l’ascension. Dans l’hindouisme  on la retrouve comme Kali.
Marie Madeleine est la porteuse du Graal qui symbolisait dans le passé  le secret de la vie de l’abondance. Il fallait la conquérir à cause de la séparation de l’être humain avec son être supérieur. Il devient  maintenant le livre de la vie que l’Esprit du Christ peut lire. Ce livre s’ouvre maintenant quand on unit les deux parties de la vie et du cerveau (la partie manifesté de la matière et la partie intuitive, non manifesté, de l’esprit ou non matériel de l’antimatière) aidé par la nouvelle lumière qui rapproche le Christ conscient (Bouddha) en nous. Le sang du Christ, recueilli dans la Sainte Calice et  gardé dans un lieu inconnu, devient maintenant la lumière du Christ qui est caché jusqu’à maintenant pour notre cerveau mais pas dans l’Etre Superieur de notre âme.
Signification des données géographiques
48°52’12’’ nord (entrée dans le vieux monde) = 4 : la concrétisation ou matérialisation de la nouvelle énergie)
48 = la fatalité de l’inconscience du vieux monde
52 = l’embryon d’or ou la perle spirituelle de la nouvelle conscience
12 = les 12 archétypes de la conscience (zodiac) qui sont la base de la conscience divine, cosmique, et de l’harmonie de l’ensemble.

2°19’27’’ est (la nouvelle  lumière ascendante) = 2 : le dédoublement de l’espace, du temps et de la force du vieux monde. Leur union est le secret du livre de la vie (Constellation des Gémeaux dans le ciel)
19 =  la lumière radiant de la nouvelle énergie solaire, qui donne l’inspiration vers le succès
27 = le potentiel spirituel de la nouvelle lumière
L’angle du triangle à ce niveau est de 103° =  la révélation de la sagesse ou de la nourriture divine que contient le Graal ou le livre de la vie.
Les deux coordonnées forment 6 = signal de médiation entre le manifesté et le non manifesté et le triangle européen et le triangle parisien,  symbolisant la beauté et la perfection.


2. L’énergie révolutive : c’est l’intégration de la nouvelle énergie par la transformation du monde existant.  C’est l’énergie de l’harmonisation. 

Cette énergie est symbolisée par la Tour Eifel.  Au début (1889) s’était l’édifice le plus haut du monde (324m).  Elle rend hommage au centenaire de la révolution française.

En tant que  construction en fer, elle symbolise le progrès (le chemin sidéral par la sidérurgie) dans l’obscurité profane du passé. La tour symbolise par conséquence l’élévation du vieux monde vers le ciel ou le début de la spiritualisation de la matière par la lumière du nouveau cycle qui alimente le développement des connaissances scientifiques et techniques  pour faciliter l’ouverture de la conscience.



Signification des données géographiques
48°51’30’’ nord = 3 indiquant que toute énergie manifesté dans la matière est trinitaire et d’ordre spirituel
48 = la fatalité de l’inconscience du vieux monde (comme le point précédent)
51 = la nature du guerrier entre les siens, le fer (la rigueur) est une aide mais aussi une menace pour ceux qui s’en servent
30 = le début de la récolte du progrès, de l’époque de la renaissance par le sacrifice, l’expiation

2°17’40’’ est = 5 : le succès de l’union entre le vieux monde terrestre et le nouveau céleste
2   = comme ci-dessus : l’union du triple dédoublement
17 = symbolise la fin de l’épreuve par l’achèvement de la maturité du cycle
40 = accomplissement du cycle mondial vers la maturité mentale de l’homme total ou lumineux
L’angle à ce niveau est de 40° = comme au-dessus.

3.  L’énergie évolutive : c’est  la direction de l’évolution qu’indique la nouvelle énergie. Cette énergie est symbolisée par la cathédrale Notre Dame. Elle se trouve sur une isle centrale comme une lumière (étoile) dans l’obscurité de l’univers matériel. Elle symbolise l’Esprit Vierge-Mère Immaculée, blanche et reine du Ciel, la médiatrice de la sagesse divine (Sophia). La descente de cette sagesse est  le sens de la nouvelle énergie par la descente de l’Esprit du Christ. Cette cathédral symbolise son siège (sedes sapientiae) dans lequel on entre par les trois portes au par(vi)s Notre Dame. Elles symbolisent la fin du cycle du triple dédoublement de l’espace (matière-esprit), du temps (linéaire-circulaire) et de la force (obscurité-lumière) en s’unissant dans la conscience de synthèse, attribut essentiel de la sagesse. La cathédral symbolisera dans le futur le lieu central de la descente de l’Esprit Christ-Bouddha dans l’homme superlumineux.


Signification des données géographiques
48°51’11 nord = 2 : comme ci-dessus : l’union du triple dédoublement
48 =  la fatalité de l’inconscience du vieux monde (comme le point précédent)
51 =  protection du guerrier spirituel
11 = la force spirituelle

2°20’59’’ est = 9 la puissance de L’Esprit Saint
2   = comme ci-dessus : l’union du triple dédoublement
20 = la force de la nouvelle lumière solaire
59 = la solidarité dans la nouvelle terre(demeure) de l’homme spirituel (Christ) incarné
L’angle à ce niveau est de 38° = l’homme guéri  par son initiation spirituelle à l’organisation cosmique
Les degrés des trois angles forment le nombre 144 : la globalité de l’Univers divin, angélique et humain
Les minutes des trois angles forment le nombre 155 : la perfection de la divine sagesse dans l’homme
Les secondes des trois angles forment le nombre 53 : la sanctification de l’être humain

4. L’énergie réale (réelle ou royale) : c’est l’énergie de concordance, d’union et de réalisation des trois énergies précédentes. Au début elle forme le centre de gravité du triangle des trois énergies pour se déplacer selon l’expansion ou la réalisation des énergies dans le contexte planétaire vers un centre absolu d’accomplissement.
 Dans un premier temps nous découvrons le centre réal à l’endroit de la station métro de l’Assemblée Nationale (palais Bourbon) sur le Boulevard Saint Germain (=Saint Joseph). Le palais Bourbon se trouve tout près et symbolise le centre de l’accomplissement des vieilles énergies, reflétées dans un monde dualiste et particratique de clair-obscur qui gouverne, séparé de la base.  Sa façade nord, tournée via le pont de la Concorde vers la place de la Concorde, a un fronton triangulaire qui repose sur 12 piliers, inspiré par la façade de l’église de la Madeleine. Ces données montrent la continuité de l’évolution de l’obscurité vers la lumière à travers des cycles qui reposent sur les acquis du passé.
Tout indique la nouvelle direction du pouvoir futur sera inspiré par la solidarité et l'union dans une démocratie participative de concordance de l'ensemble.
Il est évident que la place de la Concorde symbolisera dans l’avenir le centre de la matérialisation planétaire de la descente de la nouvelle lumière cosmique. L’obélisque de Louqsor y pointe déjà comme une aiguille d’acupuncture qui harmonise la terre avec ses sphères environnantes et l’esprit céleste.
Enfin, les coordonnées géographiques de la place de la Concorde indiquent :
48°51’56’’ nord pour le centre géométrique = 2 : comme ci-dessus : l’union du triple dédoublement
48°51’56’’ nord pour le centre de l’obélisque = 1 : ou la concordance totale de la matière avec l’essence spirituelle, symbolisant l’union de l’humanité avec le principe créateur de l’univers.
48 =  comme ci-dessus, la fatalité de l’inconscience du vieux monde
51 = comme ci-dessus  protection du guerrier spirituel par sa conscience de l’esprit cosmique
56  =   symbole de mutation par le passage de la 5e à la 6e race

2°19’16’’ est = 1 comme ci-dessus
2 = comme au-dessus
19 = symbole de l’harmonie du fils de Dieu par la connaissance acquise dans la nouvelle lumière du soleil de pair avec la lune (mental de synthèse-intuition)
16 = l’incarnation achevée selon le Karma cosmique à travers construction et destruction
Quand nous faisons la synthèse des données géographiques  des centres  de références des quatre énergies nous constatons que nous descendons du 4 via 3 et 2 et 2 vers 1 et que nous obtenons  la force de la lumière spirituelle réale  (11 : 4+3+2+2) de la conscience divine involutive, révolutive  et évolutive(10: 4+3+2+1) qui se révèle à travers la matière en harmonie.
Enfin, voyons dans ce contexte de la science des triangles comment, selon le plan divin, Paris est connecté avec le plan divin en Europe:
Barcelone est le centre mondial de la réunion spirituelle devant la porte initiatique des temps nouveaux.
Son blason couronné exprime les 4 énergies sous formes de 2 triangles principales divisées en deux, qui indiquent la complémentarité des paires opposés en diagonales: porte d'entrée dans le nouveau - porte de sortie du vieux (Barcelone-Berlin) et entrée dans la réorganisation de la concordance de la vie spirituelle individuelle (Sasso/Italie) et de la réorganisation du vieux monde dans un nouverl ordre de concordance quittant l'ancienne triomphe de la vie matérielle (Paris/Concorde/Arc de Triomphe) pour la victoire de l'union matérielle-spirituelle (la Croix de la Victoire dans les P.O/pau/paz.)
Le Blason de Paris représente un bateau avec une voile, pendant que Barcelone veut sir Barca de lona (bateau de bâche ou toile).
Le Blason de Berlin est un Ourse debout, couronné, qui indique la direction de la volonté du plan divin. Il fait référence au troisième point de la Grande Invocation, appelé GRAU (la matière grise) reflété dans le centre des diagonaux de la Grande Ourse dans le ciel.






Le Blason du Sasso (the living roc ou le rocher vivant) est une arche sur deux roues qui évoque la réorientation de la Grande Ourse par lequel on passe pour trouver la paix (Pau/paz) durable, symbolisé par le médaillon central des deux cœurs inversés autour de la coupe du Graal qui symbolise l'homme qui se redresse vers sa vraie nature divine. Devant l’arche se trouve le blason de Serre di Rapolano (le rappel à l’union), territoire du Sasso. Il symbolise par les deux clés, inséparables par une chaîne, la force, au-delà de toute séparation individualiste, de l’union (matière-esprit).
Voilà une lecture partielle du livre de la vie pour Paris : ville appelé à l’organisation de la concordance planétaire selon le plan divin.
Bientôt quelques personnes de Barcelone vont à Paris pour activer le plan de la Concorde, mais
l'appel s'adresse aussi à vous.
Informez-vous ! Le temps de l'indignation a révolu.

Aucun commentaire:

Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques