translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

24/12/2015

Les vœux du plan divin pour la terre à l’aube de l’année 2016

L’ANNEE DU SIGNAL DE LA LIBERATION DES CLES  DU NOUVEAU PARADIS TERRESTRE
L’année 2012 a fait grand bruit parce qu’elle aurait théoriquement mis fin au cours du cycle solaire dans notre univers locale sans tenir compte du fait que notre datation puisse être un peu en décalage avec l’évolution cosmique. Depuis, nous avons passé 4 ans, de plus en plus perturbés. Disons que durant ces 4 ans les 4 dimensions de la manifestation (espace-terre//temps-eau//force-feu et accord du sens-air) ont commencé à terminer leur phase préparatoire au réajustement cosmique que nous appelons la fin des temps depuis l’Atlantide.
Selon la loi de la résistance l’air et le feu font moins de résistance que la terre et l’eau. Les effets des changements sont donc jusque-là plus spectaculaires au niveau de la croissance vers des nouveaux accords (p.e. accords monétaires, le climat, risques majeurs) grâce à une solidarité croissante qui est l’effet de l’intensification des moyens de communication (internet, réseaux…). Les accords forment la quatrième constante de l’univers (Boltzmann) ou la quatrième dimension des coïncidences intelligentes qui permettent la manifestation de l’univers.(les 4 vivants du trône de l’Apocalypse).
Elle est basée sur le renforcement de la 3° constante de l’univers, la dimension de la force ou l’élément feu ou lumière qui transmet de l’information intelligente ou intelligible. La 2° constante ou la dimension de la transition des conditions passagères de la vie qui se reflètent dans le temps et l’évolution du climat de la terre a fortement  progressé, mais pas encore si spectaculairement. Pourtant, si pendant les deux derniers mois nous profitons sans cesse des remontées tropicales et des températures quasi printanières, il faudrait sérieusement se poser la question si les tendances actuelles ne dépassent pas toutes les prévisions des interprétions climatologiques acceptées.
Enfin, les changements de la 1° dimension, celle des formes et de l’espace de vie, ont été estimés plutôt comme stables ou peu  remarquables du fait qu’on relativise ou réduit l’aspect significatif de leurs variations dans le cadre des concepts communément acceptés comme fixes et qui ignorent les changements pas encore reconnus. Voilà venu à la fin de cette année 2015 sur le point final d’une période de préparation d’une Grande transition de la Terre bien qu’en réalité elle a commencé il y a bien des dizaines d’années.
Avec le début de 2016 nous sommes donc à la porte ou le point critique de rapprochement à l’évolution des dimensions de l’univers envers laquelle le système solaire, avec la Terre, s’est mise en retrait ou en retard depuis il y a plus de 10.500 ans. Certains scientifiques appellent cela un dédoublement du temps (J.P. Garnier-Mallet). Il a permis de faire évoluer une certaine vision sur la vie. Mais toute manifestation suppose un accord ou des coïncidences intelligentes  entre les 3 dimensions que nous connaissons comme basiques. Cela veut dire que notre univers local  a fait un écart cosmique qui permettait de se concentrer sur la maîtrise de la matière et le développement d’une conscience individuelle. Cet écart cyclique se réajuste au moment opportun (comme nous marchons avec le pied droit puis le gauche) pour que la manifestation puisse continuer dans le cadre de l’accord global de l’univers. En concret cela veut dire que l’humanité est devant la porte de nouvelles coïncidences de la manifestation. Elles lui feront comprendre la vie dans un contexte plus globale et holistique, plus près de la pensée unique cosmique ou de la lumière du mental divin.
La signification de nombre 2016 donne le chiffre 9 (2+1+6): symbole du déroulement de la puissance ou potentiel du plan cosmique. Etchegoyen marque que c’est la puissance de l’Esprit Saint. Quand on projette ce chiffre dans le cycle d’une Grande Année Cosmique de 21900 ans, qui compte douze unités de 2160 ans, nous comptons 144 ans de différence (2160-2016=144). Ce chiffre forme  également le chiffre 9 (1+4+4). Ce chiffre indique une élévation spirituelle sur l’échelle de l’évolution de la conscience cosmique. Il est très riche en symbolisme (aussi 12x12) et désigne dans le livre de l’Apocalypse les êtres humains éveillés et transformés. (Apo.7, 1).
Dans le contexte actuel de la vie planétaire, nous pouvons dire que la terre entre dans une phase dirigée de plus en plus par la puissance de l’Esprit Infini de l’univers et de moins en moins par le petit mental des êtres humains. La direction de cette puissance nous l’appelons dans la Grande Invocation : le Dessein Divin. Maintenant que la volonté de ce dessein est connu, elle éclaire l’imperfection (6) de la dualité de notre monde (2) envers l’univers et son Esprit Un (1) et le décalage de l’accomplissement de notre expérience matérielle locale (16 : 8+8) dans l’évolution planétaire et solaire (20) en relation avec l’évolution de l’univers.
Le nombre 144 est un nombre qui indique un grand changement de réajustement ou réunion (1) du plan humain, planétaire et solaire avec le plan de l’Esprit du Christ Cosmique (8) qui est la concrétisation cosmique (9) de l’Esprit Un (1)
Au niveau scientifique nous appelons ce réajustement un saut quantique vers un nouvel accord cosmique. En fait, c’est plutôt un saut qualitique puisque les dimensions connues y perdent leurs sens conventionnels. Ce changement connaît 12 marches qui se groupent par 4 étapes d’accumulation des trois aspects (dimensions) qui aident à rapprocher la compréhension des notions humaines avec la compréhension multidimensionnelle et infinie de la pensée divine.
Nous sommes donc à la porte d’une année mouvementée qui nous révèlera le passage par la porte du Royaume de la Lumière de Vérité de l’Esprit Un que tant de gens attendent. Trois ans de transformation intense nous attendent. Ils nous feront passer vers une terre nouvelle et un ciel nouveau par un saut dans le temps de l’an 2018 vers 2019. Ainsi se créeront les conditions pour que l’Esprit de Vérité du niveau cosmique puisse descendre comme Esprit Instructeur du Monde pour, dans y avec l’esprit supérieur de chaque être humain. A travers ces transformations Il poussera l’être humain à se rendre compte du besoin de s’unir dans une seule Grande Fraternité Universelle et Cosmique de façon solidaire. Cette fraternité  implique des relations entre égaux, libres et respectueux. Mais la solidarité va au-delà de l’aspect individuel de la vie localeu local de chacun. C’est remettre ou donner sa solitude (individualisme) au tout ( l’Un) (soli-dare).
Le grand défi de la transition du monde actuel est justement la création d’une solidarité concrète qui dépasse la durée de moments de réactions spontanées quand un évènement inattendu ou dérangeant impacte notre vie. La solidarité ne demande pas seulement de dépasser la notion de notre cadre familial, groupal, régional et national de fraternité, elle demande de dépasser aussi nos différences de race, conviction, de foi et de conscience.
Grâce au énorme progrès par le  travail effectué par beaucoup d’êtres, la transition du monde se fera moins violemment que prophétée dans le passé. Un travail de base important, surtout sur le plan individuel, é été réalisé. Il fait partie des 7 principes pour la réconciliation de l’humanité et de sa nouvelle alliance cosmique, que nous avons publiée dans le blog de Pangeosis. Nous avons besoin de nous pouvoir situer dans un ensemble qui nous parait  de plus en plus échapper, c’est aussi pour réorienter cette tendance que le projet MaRoPa nous a été inspiré.
Nous ressentons le besoin de la recherche et de l’élaboration de travaux et mouvements collectifs qui créeront une nouvelle harmonie et ordre mondial. C’est justement le travail collectif, qui inclut le travail individuel et groupal, qui peut faciliter cette transition. L’esprit collectif est encore dans son stade embryonnaire, peu expérimenté du fait que le mental humain n’a pas encore une approche globale et une vision globale et cohérente sur la vie. Il fonctionne encore à base de règles qui ne sont pas capables à unir toute l’humanité du fait qu’ils n’arrivent pas à se libérer des limites des paradigmes du passé malgré les multiples et louables efforts de beaucoup de gens de promouvoir les paradigmes nouveaux.
Le mental humain fonctionne en général encore dans la dualité entre analyse et intuition. Elle  l’empêche d’avoir un discernement d’unité au-delà de ses réactions automatiques alimentées principalement par affinité ou rejet. Cet aspect lunaire de voir la réalité selon des phases claires-obscures a bien sûr contribué à la formation de la pensée individuelle, base indispensable de la pensée collective. Pourtant, à ce stade de son évolution, la fixation de la pensée dualiste humaine a tendance à devenir  élément de plus en plus destructif et chaotique pour la perfection de la vie et l’élévation de sa conscience. C’est aussi pour cela que le réajustement du système solaire et de la terre sera accompagné d’un changement physique, relationnelle et structurelle de la lune. Nous avons décrit ceci à maintes reprises comme un processus accéléré, pourtant relativement doux, de la désintégration de la lune. C’est dans la troisième étape de l’année 2016 que ce changement devrait devenir plus clair.
Donnons pour cette année le plan évolutif de miséricorde, d’indulgence ou de bonté de la part de l’Esprit Cosmique pour la terre : nous pouvons voir actuellement 4 étapes :
1 : l’étape d’ouverture (janvier-mars).  Cette étape culminera autour de la pleine lune de mars, la lune du printemps, dans la célébration de la fête de Pâques (25-27 mars)  autour d’Ille sur Têt et Força Real dans les Pyrénées Orientales dans le Sud de la France. Comme centre de référence mondiale pour la descente de la lumière de l’Esprit Instructeur du Monde, ce lieu sera         consacré  montagne de la Fraternité Universelle (Cosmique).
Dans ces trois mois, il s’agit de l’intensification et de la répartition de la Lumière de Vérité de l’Esprit Instructeur à travers le monde. Il stimulera la recherche de sa reconnaissance dans l’être humain comme sa réalité supérieure et immortelle. Du fait que toute manifestation a un point de référence et d’ancrage central, le projet MaRoPa prévoit la culmination de cette étape autour de Pâques, dans la lumière de la résurrection planétaire par l’encrage mondial de cette énergie dans la montagne de Força real (Pyrénées Orientales), comme expliqué dans le blog de Pangeosis. Força Real figure comme la chambre royal d’une pyramide triangulaire qui unit les points majeurs du cœur de la terre. Par le réajustement du système solaire et de la terre, l’ancien centre spirituel de Lhassa (Tibet) est en train de se diriger dans sa direction via Rome.
2. l’étape de la mise en marche de la miséricorde : (avril-juin). Cette étape a trois parties.
2/1. l’ouverture à la lumière de la compassion : c’est le baptême par les énergies nouveaux prévu pour la fin de semaine du 23-24 de avril à Madrid  par la manifestation d’un acte d’armistice envers le passé. Il donnera un signe de nouvel espoir aux affamés et assoiffés de justice en ajoutant à la place puerta del sol la nomination qualitative de  « Puerto del sol de la Fraternidad Universal ». Ce sera la première expansion du plan de lumière de l’Esprit Instructeur. Il montrera que la solidarité est d’aller avant tout vers l’autre sans attendre qu’il se manifeste. C’est la reconnaissance de la nouvelle lumière du soleil qui permet sur le plan spirituel de voir que tous les êtres humain vivent comme des égaux la même espace planétaire mais localement avec un potentiel différent. Ainsi le besoin de l’harmonie, la justice et la paix dans le monde demandent un partage plus réel, concret et solidaire avec ceux qui sont moins fortunés. Le principe de loi des relations justes est que celui qui reçoit plus a plus de responsabilité envers les autres. Le fait qu’il a travaillé pour cela n’est pas une excuse pour ne pas partager une partie généreuse de ses bénéfices. De toute façon, ceci ne lui donne pas le droit de juger l’autre dès les conditions plus avantageuses que la vie lui a offert.
2/2. l’action du pardon : l’engagement de l’ouverture de la porte du royaume de la lumière. Cette action est prévue pour la fin de semaine du 21-22 mai 2016 à Rome avec la nomination de la place Saint Pierre en Piazza di perdono di Saint Pietro e della Fraternità Universale. C’est autour de la pleine lune, connu comme la lune de la bénédiction de Bouddha (Wesak). Elle signifie en réalité le temps d’une ouverture du mental. Elle permet de faire abstraction de nos sentiments automatiques d’attraction ou de répulsion qui influencent nos concepts et vision humaine et brouillent notre discernement. La bénédiction de Bouddha est pouvoir faire abstraction des conditions inférieures de la vie qui voilent notre sens profond sur la vie. Le pouvoir d’abstraction au du recul nous amène à la compassion et le Bouddha de la Compassion ‘Avalokitésvara’ (= le regard de la conscience absolue qui descend sur les hommes) et enfin à la compréhension du sens profond de la vie, nécessaire pour pouvoir pardonner enfin de nous libérer de l’obscurité du passé qui nous poursuit.
L’expression du pardon est la clé pour ouvrir la porte du royaume de la lumière. C’est la deuxième étape de la miséricorde para laquelle on remet les erreurs dans l’ensemble du contexte de la vie comme des leçons constructives. En se rendant compte de nos propres erreurs nous pouvons les pardonner aux autres. On accepte de ne pas donner suite à leurs effets négatifs mais au contraire à contribuer à leur réparation ou transformation positive. C’est appliquer l’histoire du fils prodigue qui s’applique à nous tous envers l’Esprit de Dieu. Qui entre les fils des hommes serait sans erreurs ?
Le pardon implique donc l’expression d’une forme de confession qui témoigne de la  compréhension d’une correction fraternelle. Pardonner est en effet montrer que nous soyons pas meilleur que l’autre, que nous partageons le même monde avec sa lumière et ses ombres. Mais c’est aussi expliquer à la communauté humaine, à base de ses propres expériences, les erreurs pour qu’elles ne se reproduisent plus. Dans ce sens nous pouvons pardonner (délier) à tous ceux qui veulent changer d’attitude et demandent pardon selon la compréhension de leur niveau de conscience atteinte. L’attitude du pardon inclut de garder toujours les bras ouverts pour accueillir ceux qui ne sont pas encore disposés à reconnaître les erreurs. Mais nous ne pouvons pas leur pardonner (délier) aussi longtemps qu’ils persistent de produire des actes qui témoignent d’une attitude qui, malgré les avertissements et explications, va contre l’esprit du respect et de l’harmonie de l’ensemble de l’humanité. 
Le pardon forme l’actionnement des clés du royaume de  l’Esprit de Vérité pour ouvrir la porte de la lumière de l’ordre nouveau pour toute l’humanité.
2/3. l’action de la réconciliation : l’ouverture de la porte de la lumière pour l’humanité. La réconciliation est la confirmation d’une conversion d’attitude, suite au pardon. Cette action est prévue pour la fin de semaine de  18-19 juin à Paris avec la nomination de la Concorde comme place de la Concorde de la Fraternité Universelle. Elle s’inscrit dans les énergies de la pleine lune de juin, connue comme la lune de la fête du Christ et la Journée Mondiale de la Grande Invocation. Cette action a comme but d’appeler l’union de toutes les invocations dans le monde dans le centre d’éveil mondial de son cœur.  La France a effectivement comme rôle de libérer la lumière divine du royaume de l’Esprit de Vérité, tandis que l’Espagne remplit pleinement sa tache préparatoire de disperser les nuages des ombres humaines du passé et que l’Italie est en train de creuser pour trouver les chemins qui libèrent l’humanité de ses conflits et logique de guerre.
La concorde est l’union des cœurs et des volontés (Larousse). Elle suppose un acte festif qui manifeste, au moins le début d’un mouvement de réconciliation et d’harmonisation qui devrait aboutir à une nouvelle entente sociale mondiale. C’est l’action de joie pour manifester la grâce reçue par notre changement d’attitude envers nous-même, l’autre et le monde qui nous entoure.      
Grâce à cette manifestation le mouvement du triangle MaRoPa devient dès lors un mouvement mondial d’harmonisation entre les peuples et les nations qui se verra scellée dans les étapes suivantes. Il s’ouvrira directement à l’Allemagne qui (avec l’Autriche) est gardien de la vieille lumière dans ce qui reste du Saint Empire Roman. 
La réconciliation est un évènement festif et cérémonial, créatif,  interactif et participatif dont les implications seront comprises grâce aux étapes précédentes. Elles seront communiquées le moment venu.
3. l’étape de la confirmation céleste : (juillet-septembre)
Maintenant que le travail de la demande de l’humanité est clairement manifesté et qu’un début d’une nouvelle conscience collective, fraternelle et solidaire  est éveille, la Terre sera prête pour ouvrir ses atmosphères à la réponse lumineuse des sphères célestes. Une croix mariale de lumière est prévu dans le cial à l’aube du 31 juillet 2016, jour de la fête de la Compagnie de Jésus et de son fondateur Saint Ignace de Loyola, (qui avait l’esprit de St .Pierre). En même temps,  l’Esprit de Jésus fera le processus d’incorporation dans le corps humain, préparé progressivement depuis 1945 pour prendre les rênes du mouvement de la libération du monde.
Par la soudaine connexion avec la lumière céleste, la terre tremblera comme de la tachycardie d’une personne qui est soudainement plus connectée avec son âme. Logiquement, les effets seront plus ressentis dans le cœur qu’ailleurs dans le monde. Le phénomène de l’ouverture des atmosphères terrestres  est décrit dans le blog Pangeosis. C’est dès ce moment que l’axe de la terre commencera à se redresser (-16°) et que l’équateur commencera à remonter vers le nord (-9°) ce qui veut dire que Paris envers le sol sera à la hauteur que la puerta del sol de Madrid se trouve actuellement. Un climat subtropical, avec quelques variations, s’installera progressivement à travers le monde entier.
Il y aura surement des signes partout qui auront comme effet une grande confusion. C’est alors que la lumière de l’Esprit Instructeur du Monde par l’intermédiaire du Maître de Synthèse conseillera les responsables du Monde s’ils le souhaiteront.
4. l’étape de la communication et de la préparation de la Grande transition de l’humanité : c’est la période d’octobre à décembre 2016. Après la période mouvementé de l’été, commencera le temps de la communication pour faire le point, d’instruire l’évolution et de prendre les mesures pour faciliter les changements qui vont amener l’humanité à sa transsubstancialización. C’est-à-dire les changements des relations entre les différents niveaux de la manifestation changeront leur qualité vibratoire. Le spectre de leur vibration atomique deviendra plus clair et homogène à cause de la diminution de la gravité de leur magnétisme et donc de la diminution de leurs résistances respectives. Le même processus vibratoire se fera dans le corps humain pour ceux qui se sont préparés dans pouvoir supporter ce processus de feu ascensionnel (effet Kundalini). Les différents corps humain commenceront à s’unir de plus en plus dans le corps de lumière de l’âme, appelé corps de gloire ou le vêtement blanc (robe, rope ou ropa) dont nous faisons allusion dans le nom du projet  MaRoPa, au dont est fait allusion au moment du baptême ou encore dans le livre de l’Apocalypse.
Nous souhaitons que la lumière de l’Esprit Instructeur remplisse le cœur de tout être humain et éclaire son esprit pour comprendre que nous sommes devant la porte d’un nouvel espoir. La seule chose à faire est d’écouter la résonance de cette vérité dans le cœur pour recevoir l’impulse de la pleine confiance pour pouvoir passer la porte de la lumière, même si on en comprend pas encore grand-chose ou qu’on désire simplement un monde meilleur. Le saut dans le vide donne des ailes à ceux qui s’adonnent corps, âme et esprit à une vie meilleure.  La peur ne fait qu’engendrer des tensions, des ruptures, des souffrances et des catastrophes. Beaucoup de personnes se désincarneront, mais personne ne sera perdu de vue. Tout le monde aura une chance de se racheter. 
Nos vœux de ce fin d’année ne pourront être autres que la réalisation du plan divin: « heureux tous ceux qui acceptent de passer par la porte de la lumière de l’Esprit de vérité  ici-bas ou via les demeures dans le ciel ». Que la miséricorde de l’Esprit de vérité génère en tout être humain la compassion mutuelle, le pardon à soi-même comme à l’autre et libère la lumière du pouvoir d’harmonisation de l’humanité dans l’expression de sa solidarité avec la Fraternité Universelle Cosmique. Qu’elle amène ainsi l’humanité à sa réconciliation par le rétablissement du plan divin de lumière et d’amour grâce à la puissance rénovatrice de relations justes et de vérité entre tous les frères et sœurs de la terre.
Note importante : La dualité de la pensée humaine sépare le monde de la lumière du monde de l’obscurité. C’est un reflet de ce qui jusque-là a dominé la conscience spirituelle jusqu’aux plus hauts niveaux de la création. Cela s’est traduit sous forme du combat des forces du mal, polarisé dans la rébellion de Lucifer, contre les anges (ou les Lumières Vivants qui expriment les  forces ou qualités du principe Créateur). Du point de vue de la conscience divine le bien est le potentiel divin réalisé sous forme des anges (feus) ou Êtres de Lumières. Ils forment les supports des niveaux supérieurs de la conscience des êtres inférieurs de la manifestation et ils sont donc plus forts du fait de leur pureté.
Dans les êtres de lumières, il y a plusieurs niveaux de pureté (ou de réalisation divine). Bien que tous soient porteurs potentiel de lumière pure, ils ont et montrent sur les niveaux inférieurs des résistances à cause de leur manque de conscience (le mal du potentiel de la création pas encore mis en lumière ou réalisé et qui se manifeste comme dualité ou séparation). Cette résistance se montre comme une tension éternelle dans le monde manifesté et pour l’homme, aspirant à la lumière, comme un combat inévitable. Dans ce sens Jacob se battait contre l’ange qui le frappait sur la hanche (symbole des tensions des résistances du corps humain avec sons corps spirituel divin jusqu’il soit béni, c'est-à-dire uni avec la lumière de son esprit supérieur). Ce combat était la forme appropriée à son évolution de conscience à fin de comprendre et dépasser les résistances de ses ténèbres (le mal, la séparation imaginée) envers la réalité supérieure en lui.
L’histoire de Lucifer ne nous semble pas différente. Il symbolise la résistance de la nature angélique dans chacun de nous envers notre nature divine qui nous amène à la lumière de la conscience qui va au-delà de toute division (Lucifer, celui qui fait la lumière). Il est donc simpliste de cataloguer ou de juger tout ce qui pourrait faire référence à Lucifer comme une force des ténèbres (p.ex. Matias di Stefano). Lucifer est comme Jacob celui qui cherche à libérer son potentiel. D’ailleurs nous trouverons nulle part  un récit ou indication que Dieu aurait  condamné Lucifer. La vie est un processus de descente et de montée par lequel l’obscurité dans la lumière se révèle et la lumière se rend compte de l’obscurité pas encore réalisée ou comprise à cause des concepts de dualité que nous expérimentons en nous-mêmes dans ce niveau spécifique de la vie, liée à la planète terre.
Dans ce contexte nous voulons attirer l’attention que le plan MaRoPA est inspiré comme un plan de libération de cette dualité qui domine le monde, cause de nos souffrances, conflits et guerres qui nous paraissent inévitables. Le plan suit la loi universelle de la création que toute nouvelle énergie doit prendre forme triangulaire (comme la Trinité du Créateur Lui-même) et pyramidale pour lier les différents niveaux de leur réalisation. Il n’est pas lié à aucune organisation ou secte (p.e.Lucis Trust). Il va bien au-delà de toute organisation ou religion, mais peut trouver naturellement des confirmations et des appuis en eux.Ce qui n’a pas le cas jusqu'à maintenant. De soi-même il appelle à tous à y participer et n’exclut donc aucune personne ou aucune organisation pour autant qu’elles-mêmes se refusent d'y participer et gardent une attitude exclusive.

Aucun commentaire:

Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques