translation

EnglishespañolItalianoDeutschNederlandsالعربيةRussePortugaisελληνικάJaponaisChinoisCoréenTurcсрпскиPolskiDanskeSuomenSvenska

La porte du coeur cosmique (la demeure de Dieu)


Blog pour promouvoir un mouvement interactif dans le cadre du travail de synthèse, présenté dans le site Pangeosis.
Le travail de synthèse est conçu pour libérer la conscience collective.Il est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie universelle.
Il concerne chaque être humain et sa capacité de répondre à cet appel (respons-h-abilité)
Il fait appel spécialement au leaders: politiques, sociaux, économiques, professionnels, scientifiques, éducatifs et sanitaires et spirituels et religieux.
Le vrai guide spirituel conduit ses hôtes jusqu'au sommet de la plus haute montagne blanche de lumière où s'ouvre la vision panoramique dans tous les sens, comme reflet de l'univers. Beaucoup de guides gardent leurs adeptes dans les refuges des limites de leur vision bien qu'elles ne sont que les marches de l'ascension vers la vision du sommet.

A consulter:

Dans le blog de l'école universelle de la vie:
2016 À la porte de la Grande Transition

27/11/2015

L’ouverture du triangle MAROPA du cœur mondial : partie 4

Nous avons éclairés les grandes lignes du projet comme une marche du cœur du monde. C’est une marche pour libérer la joie de l’union humaine retrouvé dans la solidarité fraternelle envers les menaces destructives d’un monde divisé, incapable de générer une paix durable. C’est une marche de la joie du cœur par la réconciliation (Paris) grâce au pardon planétaire (Madrid) et la compassion par tous à tous (Rome) qui doit trouver sa confirmation solidaire (Berlin) par une nouvelle alliance de fraternité mondiale (Genève-Washington).
Elle doit libérer l’être humain de sa vénération erronée pour son calvaire de souffrances. La nécessité indispensable des souffrances pour pouvoir se libérer de l’impact des ténèbres de  l’inconscience et incompréhension individuelle et collective dans le monde est un préjugé greffé sur des choix et des circonstances particulières de l’enfance mentale de l’humanité il y a deux mille ans. L’être humain a changé et est maintenant capable de comprendre qu’il agrandi et doit entrer dans son adolescence mentale, plus engagé ou participatif, plus responsable pour faire fructifier ses talents dans l’évolution de sa demeure terre dans l’univers.
Il s’est révélé que les énergies mariales ou féminines sont plus réceptives et protectrices que celles des hommes. Elles sont donc très importantes pour éviter les ruptures brutales et radicales dans cette marche qui ressemble à un cheminement d’harmonisation à l’image du chemin de Saint Jacques de Compostelle. Pourtant, la différence est que le chemin du triangle est seulement indicatif.  Il peut se révéler à chacun de façon différente. C’est parce que l‘Esprit de Vérité qui l’accompagne est différent. Il s’agit d’un travail dans l’esprit collectif mondial pour unir nos différents cheminements intérieurs avec ceux de nos extériorisations. Il fait donc appel à la réconciliation et réajustement mutuel de l’individu avec les différentes collectivités de la vie. Son but est qu’il s’extériorise une hiérarchie de valeurs universelles qui s’exprimeront dans la création des centres de synthèse pour le développement de la conscience et science de synthèse dans le but de ajuster et faire évoluer le mental humain vers sa perfection. Ils serviront de référence pour la conduite matérielle et spirituelle de chacun vers sa résurrection dans la lumière de la vérité d’une vie d’immortalité dans un nouvel ordre mondial de relations plus justes qui vont et au-delà du seul contexte planétaire.
En s’associant avec l’Esprit de Vérité du projet, il se révèlera qu’il amènera certaines personnes pas très loin de leur environnement habituel, tandis que d’autres iront plus loin,  jusqu’à partout dans le monde. Il mettra un grand mouvement de mobilité en marche qui fera appel à une solidarité fraternelle mondial. Il prépare                ainsi la nécessité de mobilité et de souplesse de l’être humain pour pouvoir faire face aux changements planétaires et cosmiques majeurs imminents qui s’intensifieront dans les premiers années et mois prochains.
Maintenant que nous avons enseigné qu’il soit seulement possible de transformer positivement  le monde par un rassemblement progressif dans l’esprit de relations plus justes et vraies, explorons les différentes étapes du projet.
1. Barcelona : la phase de l’initiation et la célébration de l’ouverture du projet : 5-8 décembre 2015
Le clmax de la rencontre se situe au 8 décembre, jour qui évoque la protection des énergies mariales de l’immaculée conception pour le projet. En même temps, l’approche de la nouvelle lune du jour du 11 décembre (fête de Daniel) focalise la force de ce projet pour vaincre le monde (comme le prophète Daniel dans la fosse des Lions). Ce sera la victoire de l’esprit de vérité dans l’humanité.
Le plan de transformation du monde, comme la Grande Invocation invoque, est codifié par les totems de l’ours (ligne Madrid - Berlin - Bern), le loup (Rome), le coq et le bateau (Paris) et la croix glorieuse de la victoire.    
Quelques Symbolismes :
L’ours :
C’est le symbole le plus matérielle (aspect forme, espace) de la force royale (brun) et solidité dans le combat. Roi des animaux à l’époque de l’Europe ancienne, il devenait très dévalorisé par la christianisation. Il fut lié au Moyen Age au  repentir et à la résurrection. Il est devenu finalement « le » jouet de caresses et de joie pour les enfants. L’ours dompté (du fait qu’il porte une charge) dans les armes du pape Benoît XVI annonce bien le symbolisme du plan de transformation pour l’humanité.
Signalons que le nom ours (Ursus) était relié aux rois mérovingiens et à leurs origines (Arkadie en Grèce, Arkas est Petite Ourse) et qu’ils se sont fusionnés avec les Carolingiens, qui sont à l’origine des maisons des (Gol)Gothas, les descendants de Jésus. L’ours a alors fait sa place au  lion, symbole des hébreux comme roi des animaux, attribué aux rois hébreux, descendants du douzième tribu de Juda ou « lion de Juda »
Enfin, à part dans les régions où le symbolec de l’ours a résisté longtemps comme dans le Nord de l’Europe ou encore en Suisse (Bern = beer, berin = ourse femelle), il a gardé un symbolisme fort dans les Pyrénées ou il a été réintroduit récemment. Dans les Carnavals des Pyrénées l’animal (l’homme sauvage) sort de son hibernation (inconscience) pour entrer dans la lumière du jour du Chandeleur (fête du porteur de la lumière ou de la présentation du Christ au Temple). Sa nature sauvage prend finalement fin par sa mise à mort. Mais chaque année l’histoire se répète aussi longtemps que l’homme ne rentre pas dans la conscience christique du royaume de la lumière spirituelle (temple)
Note : Au niveau cosmique l’ours se retrouve dans la Constellation de la Grande et Petite Ourse qui figurent aussi comme Grand et Petit Chariot (symboles des mouvements de notre corps dans l’univers au-delà de ses limites terrestres). Elles contiennent les 3 points d’énergie évoqué par la Grande Invocation : 1/ le point de lumière dans le mental de Dieu : l’étoile polaire actuelle, Polaris, de la Petite Ourse, qui connecte les énergies de la galaxie via le point Kalki (centre des diagonaux dans Pégase) avec le Grand Attracteur (le point oméga cosmique) ; 2/ le centre PAU (catalan pour Paz ou paix) au centre des diagonaux dans la Petite Ourse, qui reflète le point de connexion avec l’énergie de l’amour inconditionnel de Dieu, dont le caractéristique est la paix ; et 3/ le centre GRAU (en espagnol une marche ou paso) dans le centre des diagonaux de la Grande Ourse, qui indique la direction de l’évolution du plan à laquelle l’axe de la terre est en train de se réajuster. Notons que dans la zone pyrénéennes nous retrouvons les points Pau et Grau(s) respectivement dans le Béarn (nid de l’ours; arn est aigle et puis son lieu de vie ou en général le nid de quelqu’un d’important, en galois : baron) en France et au pays catalan en Espagne.
Le loup :                               
C’est symbole de la sensibilité, surtout la louve (l’aspect transition dans le temps) ou le gout pour la liberté de l’intelligence vive qui rejoint les conditions passagère de la nature avec la compréhension de leur signification spirituelle. Ce symbole évoque la conquête de la fidélité dans les liens sociaux par la maîtrise des instincts qui font référence à l’origine animale de l’homme. Symbole de Rome, l’animal qui nourrit les gémeaux Romulus et Remus, indique bien que le processus du développement mental de l’intelligence humaine se fait par le pouvoir d’identification entre analyse et intuition pour pouvoir discerner l’union dans la diversité et le faux du vrai.  Par manque d’identification de ce qui n’est pas déjà connu, l’être humain ne peut pas assimiler des nouvelles informations parce qu’elles ne cadrent pas dans ses concepts familiers et habituels. Il indique aussi le processus de l’éveil au-delà de la dépendance humaine de l’inconscience collective animale vers une nouvelle conscience collective de relations plus conscientes et respectueuses. C’est un symbolisme complètement actuel dans notre projet. Le loup est aussi symbole de la douzième tribu de Benjamin qui a comme symbole le partage.
Nota : La Constellation du Lupus dans le ciel est proche des énergies de la Balance ou de l’équilibre entre le vieux et le nouvel ordre du monde. Les cris du loup symbolisent l’avertissement de prendre les précautions pour que les changements se fassent dans les temps prévus pour éviter les catastrophes de ruptures brutales ou fatales mais par une transformation progressive.
Le coq : 
Est symbole de l’éveil, en concret  de la conscience et de l’information intelligente qu’elle révèle le sens de la vie. Nous le trouvons en chantant trois fois à l’occasion de la négation Jésus par l’apôtre Pierres, en refusant en réalité la qualité, ou être uni avec Dieu, en lui-même.
Le coq est l’oiseau qui annonce la brillance de la lumière solaire qui se lève. C’est un symbole fort de l’éveil spirituel à la fois intérieurement ou individuellement et à la fois extérieurement ou collectivement. Ce symbole se trouve sur le pinacle central de la cathédrale Notre Dame au centre de Paris. Nous l’atteindrons par la troisième étape après Madrid et Rome. C’est à ce moment de la troisième reprise du mouvement MaRoPa autour de Força Real que l’appel du changement mondial retentira comme le chant de coq pour éveiller le monde entier. Il s’agira d’un évènement de reconnaissance positive de la nécessité de l’union mondiale de l’humanité dans un esprit christique-bouddhique. Cette expression vise un état d’union dans une conscience éveillé d’amour-sagesse fraternelle et solidaire. Ne cherchons pas à y donner des sens dogmatiques limités.
Le bateau : un voilier
Est symbole de l’accord de voyager ou progresser ensemble et organisé sur les eaux et avec le vent du sens de la vie. De ce fait le bateau n’est pas submersible. Il fait allusion au véhicule céleste Argo  à la conquête du Toison d’or ou le Graal, l’union alchimique entre esprit et matière, entre l’individu et la collectivité, entre le Principe Créateur et sa créature. Le nom argo(t) évoque les forces des sons sacrés (ou mantras) intérieurs et extérieurs qui nous unissent au-delà de nos divisions et différences. Le bateau fait référence aussi à la Grande et Petite Ourse, le grand chariot de la via collective et le petit chariot de la vie individuelle.
Le blason de Paris contient un bateau avec la devise : Fluctuat nec mergitur(il est battu par les flots (ou balance), mais ne sombre pas (les courants originaux et créatifs cosmiques du verseau). C’est à la porte de l’initiation du mouvement Maropa que nous rencontrons déjà la bateau dans le nom de Barcelona qui évoque un voilier (bateau de lona, de toile tissé ou velero,). Il avance sur l’air ou le vent du nouveau temps du verseau-balance.
La croix glorieuse de la victoire:
C’est la croix de la victoire de la lumière de l’homme spirituel qui arrive à unir le monde de la matière dépourvu de conscience avec le monde lumineux de la conscience de l’esprit. Nous le rencontrons dans quelques lieux comme le Christ en Majesté, par exemple  dans la Chapelle de la Trinité de Prunet-et-Belpuig au Roussillon (Pyr.Or) ou encore plus récemment dans la Cathédrale St. Gudule de Bruxelles, mais sans croix. Nous l’avions visualisée, il y a une vingtaine d’années, comme l’attribut de la Constellation de Christ Cosmique (union de Cocher-Orion-Bélier-Gémeaux-Grand Chien) représentant l’homme illuminé par les énergies de feu du Bélier. Un crop circle de 2009 semble y faire référence.
Le programme d’initiation qui vise Barcelona comme porte d’initiation a révélé 3 lieux : Manresa, Barcelona et Montserrat.
- Manresa (Manrisa, Manriesa) : indique « l’homme qui se rend » à la force majeure de l’Esprit de lumière et son royaume. C’est un lieu qui collecte les énergies pour l’homme qui veut aller en guerre pour se transformer au-delà de sa nature humaine inférieure. Cette guerre signifie d’abord se retirer de l’impact aveugle du monde (le symbolisme de la grotte) en faisant la juste distance pour pouvoir l’affronter au-delà des conditions qui limite le potentiel de la personnalité humaine. Ce recul permet d’accumuler la force (feu) et réunir les compagnons de route à la quête du Graal. C’est une recherche collective, solidaire et fraternelle entre égaux, à l’image de la compagnie d’Ignace de Loyola, vers la Vie entière, immortelle. C’est le chemin vers la vérité de la vie qui demande d’aller au-delà des restrictions de la vie incarnée y personnifiée que Jésus parlait. C’est le chemin de l’ouverture du temple (le corps) de notre esprit, le récipient sacré tel un calice, à la vérité ardente de la lumière spirituelle. Il recueille toutes nos  divisions et oppositions en les fusionnant dans une seule conscience collective par un processus alchimique de purification et harmonisation.
Note 1 : Ignace (= feu) de Loyola (lohi-ola est basque : boue ou riche terre de la demeure ancestrale ( indique:
l’univers loyal ou entier original) avait bien l’Esprit de Saint Pierre qui se focalisait en lui. Son âme avait vécu la compagnie de Jésus. Comme l’âme ne peut développer ses talents que sur les racines de ses expériences du passé, Ignace de Loyola pouvait donc réinitialiser la vie en compagnie dans l’esprit de Jésus-Christ. Ces compagnons sur le chemin de la vérité, étaient comme des jardiniers et enseignants des âmes. Ils préparaient ainsi le temps d’aujourd’hui de l’ouverture du chemin vers les  demeures du Père, comme Jésus avait prédit. Grâce à cette compagnie le gardien actuel des clés cette route, le Pape François,  est jésuite, ce qui doit faciliter l’ouverture de l’église de Rome à tout le monde et la réalisation de notre projet actuel. Jésus a choisi les apôtres en fonction des esprits des anciens des univers locaux (autour de notre univers galactique) qui se focalisaient en eux, bien qu’ils  fussent encore inconscients de ces réalités,  et dont les constellations du zodiac sont les portes. Pierre représentait les énergies du Capricorne, très sérieux, presque trop responsable pour un être humain, ce qui était cause de ses faiblesses, sa jalousie et ses peurs. Comme Ignace de Loyola, il profitait de toute la persévérance, sens de travail et de perfection alimentés par les énergies du Scorpion à la fin d’accomplir sa mission et de corriger son passé.
Note 2 : Les prophéties de Malachie (mémoire akashique : Malchus, act.Sv.D.W) avaient prévu un pape (vêtu de) noir, c’est-à-dire un jésuite. Le plan a prévu les coïncidences nécessaires pour pouvoir aboutir à la victoire de la lumière de l’esprit de vérité sur les ténèbres de l’être humain, captivé par l’impact de la matière du monde.  Selon nos informations de la mémoire akashique le Pape François était l’empereur Claude (comme gaulois d’origine il était considéré comme vulnérable par la noblesse romaine) et le père de St. François d’Assise, Pietro Bernardone dei Moriconi, drapier (celui qui tisse des  draps , sábanas, mot très significatif ). Son  grand défi actuel est la méfiance et la position conservative de la Curie  en surpassent leurs négations par son intégrité qu’il n’a pas reconnu dans son fils dans le passé, connu comme St. François d’Assise (selon mem.akash.: St.Jean, St.Yves de Kermartin, Jacob Fugger, Gandhi, act. Jean-Yves H.) Il a la mission difficile d’ouvrir les portes de l’église à tout le monde en abattant les faux murs construits par ses dogmes et rites qui empêchent de voir l’Esprit de Vérité. C’est devant lui, empereur, que les gladiateurs exclamaient : morituri te salutant (ceux qui vont mourir te saluent, symboliquement ce sont actuellement les guerriers spirituels du projet Maropa qui veulent se libérer du poids aveugle  du monde du matérialisme).
Manresa:  ‘Man’ veut dire homme et ‘R(i)esa’ est l’anagramme de Ar(i)es (du Bélier ou Dieu de la guerre, celui  qui voit le point de lumière de son intelligence, ce qui anime sa volonté d’avancer vers une vie pluis parfaite, donc de nature plus spirituelle. Manresa fait partie du comtat de Osona (bois et lieu de l’ours). C’est dans ce lieu, le Cova (grotte) qu’Ignace de Loyola commençait sa conversion spirituelle et union mystique après avoir connu les vanités de cour en Castille et être blessé au siège de Pampelune. C’est ici qu’il commence ces écrits spirituels avant son pèlerinage à la Terre Sainte et ses études (pour pouvoir enseigner) qui l’amène à Paris. C’est là-bas à Montmartre où 7 compagnons décident de restés unis pour toujours. Cette nouvelle société sera puis reconnu para son travail à Rome comme l’ordre des Jésuites. Voilà une histoire très significative. Elle est comme une préparation du projet actuel, en réalité par l’Esprit de Saint Pierre. Le projet actuel est guidé par l’Esprit de l’Instructeur du Monde et protégé par l’Esprit Mère de la terre par leur union dans l’Esprit Fraternel d’amour-sagesse universels. Cela va bien au-delà des interprétations religieuses restrictives de l’être humain.
- Montserrat (mont-seraph de l’hébreu) ou mont brulé, indiquant les énormes rochers de granit qui viennent du plus profond de la terre comme des guerriers géants, protecteurs du mémoire de la terre et du sanctuaire. La femme brulée ou noire dans l’histoire est la Vierge Noire (et Noirci par l’histoire) ou Marie—Madeleine, la Mère des hommes de  la Vieille Terre (Isis-Oudenaarde). Elle est guerrière spirituelle et protectrice. Sa liaison avec Jésus, (Os-Iris),  le Père des hommes de la Vielle Terre, est toute naturelle et dépasse le scepticisme du petit mental humain.  Note : Notons que dans les armoiries du Pape benoît XVI nous trouvons la tête d’une femme noire couronnée avec des attributs en rouge (feu), nommé « la Maure de Freising » ou caput etiopicum (tête éthiopien, qui fait référence à la vierge noire ou Nefertiti (Isi), épouse d’Akhenaton(Osiris) et fille de la reine Tyi, d’origine de Nubien (=Ehiopie).
Les armoiries de Montserrat représentent une femme qui enlace une croix. Qui d’autre que Marie-Madeleine, par inadvertance a peau blanche, vêtue en vert garde l’espérance des retrouvailles au-delà de la mort, et puisse enlacer la croix de son bien-aimé Jésus ? Elle garde la harpe dans les mains, symbole de la maison de David, prête à jouer le moment heureux venu.
Note : le projet Maropa prévoit la libération de la mémoire de la vie de l’esprit au-delà de la mort.  Grâce à l’éveil de la conscience collective ou de l’union fraternelle se libèreront les repères des expériences familiales de l’esprit dans la matière, nécessaires pour son évolution et ascension.
Il est donc tout naturel que le mouvement du projet se nourrit avec la force de l’Esprit de la Mère Terre, défendatrice et protectrice de la mémoire de la vie qui se concentre dans ce lieu de secrets sacrés.

Aucun commentaire:

Le chemin vers le Père-Mère de la Grande Vie

L'homme, en pensant des choses mondaines, prend un penchant pour elles

L'être spirituel, en pensant des choses célestes, dépasse les limites de ses sens humains pour entrer dans sa nature divine

Du penchant de l'homme naît l'attachement

De la libération de l'être humain divin naît le détachement envers les passions dans relations humaines

De l'attachement naît l'avidité

Des relations justes avec soi-même, les autres et l'environnement naît la tolérance

De l’avidité naît la colère

De la tolérance naît la paix interne et externe

De la colère, producteur de déception, naît l'angoisse

De la paix, producteur de satisfaction, naît la joie et d’elle sa mère : notre ascension spirituelle

La dépression confond la mémoire, en détruisant la raison

L’ascension spirituelle clarifie notre mémoire au-dessus de la mort, en nous instruisant dans la synthèse de tous les talents dans le Principe d'union de notre Père Divin : la extra-lucidité d'entendre, de sentir, de voir, de choisir et de discerner. Ils sont les bases de la création et de notre créativité.

Ils unissent nos petits esprits avec l'entendement de l'immense amour qui encourage notre cœur avec la lumière de l’Esprit-Mère de toute sagesse du Père. En maintenant cette lumière focalisée, notre âme s'élève vers le Principe Père-Mère Créateur pour nous réveiller dans Leur Lumière de Christ-Bouddha, qui fait de nous des fils et des filles, des manifestations d'expériences vives de cette triple union divine comme, frères et frères divins.


Que chaque être humain puisse passer par l'arche de la nouvelle alliance,
expression du nouveau paradigme de la fraternité universelle.
Il se réalise à travers la manifestation de la convivience:
ou des relations justes avec soi-même, l'environnement et l'autre
variflexionnées (mises en valeur) selon les cycles de la vie
avec compassion et pardon
par lesquels tout se présente comme don et service interactif de la vie

Ouverture fache cachée de la lune

Ouverture fache cachée de la lune
rupture du cratère Aitken

vision de la désintégration de la lune

vision de la désintégration de la lune

Rupture de la lune, vision terrestre

Rupture de la lune, vision terrestre
nuage de cendres visble dans l'avenir

Les 10 dimensions de l'univers

Les 10 dimensions de l'univers
représentation scientifique de la coupe du Graal avec les lignes qui forment les cordes de synthèse ou la fusion interactive de toute création

L'étoile de Pâques

A voir sur le blog de l'école universelle de la vie:

La révélation de l'étoile de Pâques